LA COURTE HISTOIRE OUBLIÉE DU CAOUTCHOUC À MADAGASCAR : LA PREMIÈRE CONTROVERSE ENTRE CONSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ ET EXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Pascal Danthu
Herintsitohaina Razakamanarivo
Bernadette Deville-Danthu
Lala Razafy Fara
Yannick Le Roux
Éric Penot

Résumé

Madagascar fut entre 1891 et 1914 une zone de production de caoutchouc sylvestre destiné à l’exportation vers l’Europe. Le poids de Madagascar dans le commerce mondial resta toujours modeste, mais cette activité eut des conséquences écologiques importantes. De nombreuses espèces endé- miques furent exploitées, dans une optique de productivité immédiate et maximale sans prise en compte de notion de gestion durable. Cet épisode représentant l’un des premiers cas d’exploitation des ressources biologiques malgaches à des fins indus- trielles a été l’un des éléments déclencheurs de la prise de conscience  de la valeur de   la biodiversité malgache et des menaces induites par des activités humaines mal contrôlées. Il aboutit à la promulgation d’une législation très répressive et coerci- tive à l’endroit des populations locales dési- gnées comme principales responsables. Mais les naturalistes jugèrent les décisions politiques inefficaces. Ils développèrent alors un discours volontairement alarmiste et catastrophiste ayant pour but de faire réagir les politiques jugés trop laxistes. Dis- cours d’ailleurs pris à contre-pied lorsque l’effort de guerre relança la filière caout- chouc malgache entre 1942 et 1945. Cet épisode fut un élément déclencheur de la création, dès 1927, d’un réseau d’aires pro- tégées, faisant de Madagascar un pionnier en Afrique. Parallèlement la domestication des espèces caoutchoutières malgaches et/ ou l’introduction des espèces à fort poten- tiel furent promues. Cependant, l’émer- gence du caoutchouc issu de l’hévéaculture asiatique fit rapidement retomber l’intérêt commercial du caoutchouc malgache, épar- gnant ainsi les forêts de la Grande Île. Ainsi, c’est le réalisme économique qui condamna la filière devenue non rentable et assura la sauvegarde des espèces à caoutchouc mal- gaches plutôt que les discours des natura- listes, la création d’aires protégées ou la promulgation de textes répressifs.

 

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
LE POINT SUR...

Références

ANGAP (Association nationale pour la Gestion des Aires pro- tégées), 2001. Plan de gestion du réseau national des aires protégées de Madagascar. Antananarivo, ANGAP.

Anonymous, 2006. A history of Kruger National Park. http:// www.ecoafrica.com/krugerpark/kruger-history.htm, Acces- sed 21 March 2012.

Armand E., 1901. Des différents procédés de coagulation du caoutchouc. Bulletin économique de Madagascar, 4 : 275-280.

Aubréville A., 1949. Les forêts. In : Afrique occidentale fran- çaise. Tome premier, Guernier E. (Ed.). Paris, Encyclopédie coloniale et maritime, 371-390.

Baron R., 1890. A Malagasy forest. The Antananarivo Annual, 14: 196-211.

Bégué L., 1966. La végétation de Madagascar. Bois et Forêts des Tropiques, 106 : 56-65. http://bft.cirad.fr/cd/ BFT_106_56-65.pdf

Bergeret A., 1993. Discours et politiques forestières colo- niales en Afrique et à Madagascar. Revue française d’His- toire d’Outre-mer, 79 : 23-47.

Besson L., 1908. Le caoutchouc à Madagascar. Compte- rendu des travaux du Congrès colonial de Marseille, 1906, 4 : 159-168.

Bigorne J., 1931. La forêt de Madagascar. Bulletin écono- mique du Gouvernement de Madagascar et Dépendances, 58 : 59-66.

Boiteau P., 1943. Les Caoutchoucs de Madagascar. Tanana- rive, Gouvernement général de Madagascar.

Bonneuil C., Kleiche M., 1993. Du jardin d’essais colonial à la station expérimentale, 1880-1930. Montpellier, Cirad.

Borrini-Feyerabend G., Dudley N., 2005a. Elan Durban... Nouvelles perspectives pour les aires protégées à Madagas- car. Antananarivo, WCPA, CEESP and IUCN.

Borrini-Feyerabend G., Dudley N., 2005b. Les aires protégées à Madagascar : bâtir le système à partir de la base. Rapport de la seconde mission UICN (version préliminaire). Anta- nanarivo, WCPA, CEESP, IUCN.

Bourdariat A. J., 1911. Les forêts de Madagascar, leur mise en valeur. Compte rendu du Congrès de l’Afrique orientale, Paris, 9-14 octobre 1911.

Bouvier R., 1947. Le caoutchouc – Brillante et dramatique histoire de l’hévéa. Paris, Flammarion.

Brown M., 2000. A History of Madagascar. Cambridge, Damien Tunnacliffe.

Canaby M., 1932. Le caoutchouc de cueillette à Madagascar. Revue de Botanique appliquée et d’Agriculture tropicale, 12 : 609-621.

Ceuppens Q., 2014. Madagascar wild pepper at risk. http:// www.agriculture-biodiversite-oi.org/en/Nature-agricul- ture/News-from-the-field/Articles/Madagascar-wild-pep- per-at-risk, Accessed 17 March 2016.

Chapotte, 1898. L’agriculture et les forêts dans le Sud de Madagascar. Agriculture, 1 : 161-193.

Chevalier A., 1921. Situation de la production de caout- chouc en 1921. Revue de Botanique appliquée et d’Agricul- ture coloniale, 1 : 33-103.

Chevalier A., 1926. Le caoutchouc africain et son avenir. Revue générale du Caoutchouc, 21 : 29-32, 22 : 22-24, 23 :

-28, 25 : 16-20, 26 : 25-28.

Chevalier A., 1930. L’agronomie coloniale et le Muséum d’histoire naturelle. Revue de Botanique appliquée et d’Agri- culture tropicale, 10 : 425-552.

Chevalier A., 1946. Cinquante années d’efforts scientifiques et sociaux pour le développement de l’agriculture malgache. Revue internationale de Botanique appliquée et d’Agricul- ture tropicale, 26 : 333-351.

Chevalier A., Le Bras J., 1949. Le caoutchouc. Paris, Presses universitaires de France, Collection « Que sais-je ? ».

Claude P. E., 1909. La situation commerciale de Madagascar pendant l’année 1909. Bulletin économique de Madagas- car, 9 : 469-486.

Coïc A., 2000. La grande aventure du caoutchouc en Ama- zonie. Bois et Forêts des Tropiques, 264 : 61-66. http://bft. cirad.fr/cd/BFT_264_61-66.pdf

Comité du Caoutchouc, 1943. Le caoutchouc – Instruction pour la production maxima de la meilleure qualité de caout- chouc à Madagascar. Tananarive, Gouvernement général de Madagascar et Dépendances.

Comité du Caoutchouc, 1944. Instruction pour la manipula- tion, le séchage, la conservation et le transport des caout- choucs préparés. Tananarive, Gouvernement général de Madagascar et Dépendances.

Compagnon P., 1986. Le caoutchouc naturel. Paris, Éditions

G. P. Maisonneuve et Larose.

Constantin J., Galland I., 1907. Quelques plantes à latex de Madagascar. Revue de Madagascar, 9 : 203-208, 247-252.

Coudreau J., 1937. La forêt malgache, son rôle dans l’éco- nomie générale du pays, sa conservation, son amélioration. Bulletin économique du Gouvernement de Madagascar et Dépendances, 9 : 75-96.

Dean W., 1987. Brazil and the Struggle for Rubber. Cam- bridge, Cambridge University Press.

Decary R., 1926. La protection de la faune et de la flore à Madagascar. Revue d’Histoire naturelle appliquée, 7 : 148-160.

Decary R., 1962. L’histoire du caoutchouc malgache. Bulle- tin de Madagascar, 12 : 987-992.

Decary R., 1966. Les emplois des Euphorbiacées malgaches. Journal d’Agriculture tropicale et de Botanique appliquée, 13 : 467-473.

Delmas P., Duffart C., 1908a. Rapport sur les travaux des deux sections réunies du commerce du caoutchouc et des cultures industrielles. Compte-rendu des travaux du Congrès colonial de Marseille, 1906, 4 : 108-139.

Delmas P., Duffart C., 1908b. Régions de production du caoutchouc. In : Actes de l’Institut colonial de Bordeaux. Congrès colonial de Bordeaux, 4-8 août 1907. Bordeaux, Institut colonial, 89-97.

Donques G., 1975. Les cyclones tropicaux des mars mal- gaches. Mise au point. Madagascar, Revue de Géographie, 27 : 9-63.

Dove M. R., 1995. Political versus techno-economic fac- tors in the development of non-timber forest products: les- sons from a comparison of natural and cultivated rubbers in Southeast Asia and South America. Society and Natural Resources, 8: 193-208.

Drake del Castillo E., 1902. Botanique. In : Madagascar au début du XXe siècle, Paris, Société d’Éditions scientifiques et littéraires, 109-156.

Dubard M., 1906. Contribution à l’étude du genre Mascaren- hasia. Bulletin de la Société botanique de France, 53 : 254- 265, 294-308.

Dumont d’Urville J., 1848. Voyage autour du monde. Paris, Furne et Cie.

Durand A., 1908. Le caoutchouc à Madagascar. In : Actes de l’Institut colonial de Bordeaux. Congrès colonial de Bordeaux, 4-8 août 1907. Bordeaux, Institut colonial. 97-108.

Dybowski J., 1897. Les jardins d’essais coloniaux. Paris, Hachette.

Etesse M., 1913. Le caoutchouc en Casamance. Le Caout- chouc et la Gutta-Percha, 107 : 6904-6907.

Fauchère A., 1911. La question du caoutchouc. Bulletin éco- nomique de Madagascar, 1 : 1-17.

Fayol A., 1909. Le caoutchouc. Paris et Liège, Librairie poly- technique Ch. Béranger.

Fournier L., Andriamiarana R., Serier J. B., 1990. Le caout- chouc à Madagascar, histoire et actualité. Caoutchoucs et Plastiques, 699 : 115-120.

François E., 1945. Le commerce extérieur de Madagascar en 1944. La Revue de Madagascar, numéro spécial, 26-30.

Fremigacci J., 1998. La forêt de Madagascar en situation coloniale : une économie de la délinquance (1900-1940). In : Plantes et paysages d’Afrique - Une histoire à explorer, Chastanet M. (ed.). Paris, Karthala et Centre de Recherches Africaines, 411-439.

Gade D. W., 1996. Deforestation and its effects in highland Madagascar. Mountain Research and Development, 16: 101-116.

Galliéni J., 1908. Neuf ans à Madagascar. Paris, Librairie Hachette et Compagnie.

Gautier L., Goodman S. M., 2003. Introduction to the flora of Madagascar. In: The natural History of Madagascar, Good- man S.M. and J. P. Benstead (eds). Chicago and London, The University of Chicago Press, 229-250.

Girod-Genet L., 1898. Les végétaux producteurs de caou- tchouc à Madagascar. Notes, Reconnaissances et Explora- tions, 4 : 999-1015.

Girod-Genet L., 1899. Les forêts à Madagascar. Notes, Reconnaissances et Explorations, 5 : 51-85.

Griess, 1907. Étude sur le caoutchouc à Madagascar. Bulle- tin économique de Madagascar, 1 : 8-23.

Guillermin A., 1947. Les produits forestiers. In : Madagascar. Tome premier, E. Guernier and G. Froment-Guieysse (eds). Paris, Encyclopédie de l’Empire français, 34-42.

Haevermans T., 2003. Euphorbia. In: The natural History of Madagascar, Goodman S.M. and J. P. Benstead (eds). Chi- cago and London, The University of Chicago Press, 384-391.

Hamet H., Josse L., 1913. Contribution à l’étude du caou- tchouc dans le nord de Madagascar. Le Caoutchouc et la Gut- ta-Percha, 107 : 6899-6904.

Heim R., 1935. L’état actuel des dévastations forestières à Madagascar. Revue de Botanique appliquée et d’Agriculture tropicale, 15 : 416-418.

Homma A. K. O., 1992. The dynamics of extraction in Amazo- nia: a historical perspective. Advances in Economic Botany, 9: 23-31.

Humbert H., 1927. La destruction d’une flore insulaire par le feu. Principaux aspects de la végétation à Madagascar. Mémoires de l’Académie Malgache, 5 : 1-78.

Humbert H., 1933. Parcs nationaux et réserves naturelles en Afrique et à Madagascar. Bulletin de l’Association française pour l’Avancement des Sciences, novembre, 211-215.

Humbert H., 1955. Les territoires phytogéographiques de Madagascar : leur cartographie. Année biologique, série 3, 31 : 439-448.

IRSG (International Rubber Study Group), 1996. World rub- ber statistics historic handbook 1900-1960. Wembley, IRSG.

IUCN (International Union for Conservation of Nature and Natural Resources), 2015. IUCN Red List of Threat- ened Species. Version 2010.4. www.iucnredlist.org, Accessed 31 March 2015.

Jarosz L., 1993. Defining and explaining tropical deforesta- tion: shifting cultivation and population growth in colo- nial Madagascar (1896-1940). Economic Geography, 69:

-379.

Jeannot E., 1901. Les ressources végétales naturelles de la région Betsimiraka-Betanimena. Paris, Bibliothèque des Cultures coloniales.

Jumelle H., 1901. Les plantes à caoutchouc du Nord-Ouest de Madagascar. Revue générale de Botanique, 13 : 289- 306, 352-362, 390-401.

Jumelle H., 1903. Les plantes à caoutchouc et à gutta dans les colonies françaises. Paris, Éditeur Augustin Challamel.

Jumelle H., 1912. Le Cryptostegia grandiflora et son caout- chouc. Journal d’Agriculture tropicale, 138 : 358-360.

Jumelle H., Perrier de la Bâthie H., 1908. Une nouvelle Asclé- piadée à caoutchouc à Madagascar. Bulletin économique de Madagascar, 8 : 281-285.

Jumelle H., Perrier de la Bâthie H., 1909. Les Landolphia et les Mascarenhasia à caoutchouc du Nord de l’Analalava. Bulletin du Jardin colonial, 9 : 9-26, 111-122, 192-200.

Jumelle H., Perrier de la Bâthie H., 1910. Les plantes à caout- chouc du Nord de Madagascar. Bulletin du Jardin colonial, 10 : 184-196.

Jumelle H., Perrier de la Bâthie H., 1911. Les plantes à caout- chouc de l’Ouest et du Sud-Ouest de Madagascar. Bulletin du Jardin colonial, 11 : 177- 193.

Jumelle H., Perrier de la Bâthie H., 1912. Quelques Landol- phia à caoutchouc de l’Est de Madagascar. Bulletin du Jardin colonial, 12 : 89-98.

King V. T., 1988. Social rank and social change among the Maloh of West Kalimantan. In: The real and imagined role of culture in development. Hawai, University of Hawai, 219-253.

Kull C. A., 1996. The evolution of conservation efforts in Madagascar. International Environmental Affairs, 8: 50-86.

Kull C. A., 2000. Deforestation, erosion and fire: degradation myths in the environmental history of Madagascar. Environ- ment and History, 6: 423-450.

Lacroix A., 1938. Notice historique sur quatre botanistes membres ou correspondants de l’Académie des Sciences ayant travaillé pour la France d’Outre-Mer de la fin du siècle dernier à nos jours. Paris, Institut de France, Académie des sciences, Gauthier-Villars.

Lavauden L., 1931. Le déboisement et la végétation de Madagascar. Revue de Botanique appliquée et d’Agriculture coloniale, 11 : 817-824.

Lavauden L., 1934. Histoire de la législation et de l’admi- nistration forestière à Madgascar. Revue des Eaux et Forêts, 72 : 949-960.

Lavauden L., 1941. Les forêts coloniales de la France. Revue de Botanique appliquée et d’Agriculture tropicale, 21 : 285- 365, 509-622, 671-752.

Léandri J., 1952. Les arbres et grands arbustes malgaches de la famille des Euphorbiacées. Le Naturaliste malgache, 4 : 47-82.

Lecat P., 1951. L’hévéa fera-t-il la fortune de Madagascar ? Entreprises et Produits de Madagascar, 9 : 83-99.

Lecomte H., 1929. Des « réserves naturelles » dans les colo- nies françaises – Un commencement d’exécution. Revue d’Histoire naturelle, 10 : 257-274.

Lecomte L., 1899. L’Hazondrano à Madagascar. Revue des Cultures coloniales, 5 : 33-37.

Loisy, 1914. Madagascar – Étude économique. Paris, Édi- teur Augustin Challamel.

Louvel M., 1910. Les forêts de la presqu’île Masoala. Bulle- tin économique de Madagascar, 1 : 30-48.

Mabberley D. J., 1987. The Plant-Book. Cambridge, Cam- bridge University Press.

MBG (Missouri Botanical Garden), 2010. Tropicos on Web. http://www.tropicos.org/, Accessed 16 April 2010.

McConnell W. J., 2002. Madagascar: Emerald isle or paradise lost? Environment, 44: 10-22.

Mooibroek H., Cornish K., 2000. Alternative sources of nat- ural rubber. Applied Microbiology and Biotechnology, 53: 355-365.

Moranche R., 1947. Les forêts. In : Madagascar. Tome pre- mier, E. Guernier and G. Froment-Guieysse (eds). Paris, Ency- clopédie de l’Empire français, 23-34.

Myers N., Mittermeier R. A., Mittermeier C. G., da Fonseca G.

A. B., Kent J., 2000. Biodiversity hotspots for conservation priorities. Nature, 403: 853-858.

Péchard G., Antona M., Aubert S., Babin D., 2005. Ressources phytogénétiques, contrats et application de la Convention biodiversité à Madagascar : une approche prospective. Bois et Forêts des Tropiques, 284: 45-57. http://bft.cirad.fr/cd/ BFT_284_45-58.pdf

Penot E., 2001. Stratégies paysannes et évolution des savoirs : l’hévéaculture agro-forestière indonésienne. Thèse de doctorat, Montpellier, Université Montpellier, Faculté des Sciences Économiques.

Perrier de la Bâthie H., 1910. Observations sur Pirahazo (Euphorbia Pirahazo) (Jumelle). Bulletin économique de Madagascar, 2 : 247-250.

Perrier de la Bâthie H., 1912. Les plantes à caoutchouc du versant Ouest de Madagascar. Bulletin économique de Madagascar, 2 : 1-18.

Perrier de la Bâthie H., 1921. La végétation malgache. Annales du Musée Colonial de Marseille, 9 : 1-266.

Perrier de la Bâthie H., 1928. Les bois d’ébénisterie de la Côte ouest de Madagascar. Revue de Botanique appliquée et d’Agriculture coloniale, 8 : 469-477.

Perrier de la Bâthie H., 1931. Les réserves naturelles de Madagascar. La Terre et la Vie, 427-442.

Perrier de la Bâthie H., 1936. Biogéographie des plantes de Madagascar. Paris, Société d’Éditions géographiques, mari- times et coloniales.

Perrier de la Bâthie H., Duchêne G., 1908. Le Ceara sur la côte Nord-Ouest. Bulletin économique de Madagascar, 1 : 14-20.

Perrier de la Bâthie H., Jumelle H., 1907. Les feux de brousse et la culture des plantes à caoutchouc à Madagascar. Le Caoutchouc et la Gutta-Percha, 36 : 821-824.

Petit G., 1928. L’organisation des Réserves naturelles à Madagascar. Revue de Botanique appliquée et d’Agriculture coloniale, 8 : 272-274.

Piolet J. B., 1901. De l’exploitation et de la culture du caout- chouc à Madagascar. Revue des Cultures coloniales, 11 : 131-136, 174-177.

Poisson H., 1908. Note sur les plantes à caoutchouc et à latex du sud et du sud-est de Madagascar. Revue générale de Botanique, 21 : 8-31.

Pollini J., 2011. The difficult reconciliation of conservation and development objectives: the case of Malagasy Environ- mental Action Plan. Human Organization, 70: 74-87.

Pouchepadass J., 1993. Colonisation et environnement. Revue française d’Histoire d’Outre-mer, 80 : 5-22.

Prudhomme E., 1899/1900. Le caoutchouc sur la côte est de Madagascar. Revue de Madagascar, 1 : 366-384, 2 : 43-52.

QualiREG (Qualité pour le Développement en océan Indien), 2011. Le poivre à queue. http://www.qualireg.org/actions/ valorisation-des-produits-regionaux/epices/reconnais- sance-de-l-origine/les-poivres-sauvages/(language)/fre-FR, Accessed 17 February 2011.

Randrianandianina B. N., Andriamahaly L. R., Harisoa F. M., Nicoll M. E., 2003. The role of protected areas in the management of the Island’s biodiversity. In: The natural History of Madagascar, Goodman S. M. and Benstead J. P. (eds.). Chicago and London, The University of Chicago Press, 1423-1432.

Rey (capitaine), 1905. Les richesses forestières du Menabe septentrional. Bulletin économique, 2 : 405-413.

Rochon A. M., 1791. Voyage à Madagascar et aux Indes orientales. Paris, Prault, Imprimeur du Roi.

Scales I. R., 2012. Lost in translation: conflicting views of deforestation, land use and identity in western Madagascar. The Geographical Journal, 178: 67-79.

Schatz G. E., 2001. Generic Tree Flora of Madagascar. Kew, Royal Botanic Gardens and Missouri Botanical Garden.

Serier J. B., 1993. Histoire du caoutchouc. Paris, Éditions Desjonquères.

Stewart K. M., 2003. The African cherry (Prunus africana): can lessons be learned from an over-exploited medicinal tree? Journal of Ethnopharmacology, 89: 3-13.

Thiry M., 1903. Étude sur les plantes à caoutchouc du Nord- Est de Madagascar. Bulletin économique de Madagascar, 1 : 1-14, 2 : 111-135, 3 : 215-234.

Thobie J., Meynier G., Coquery-Vidrovitch C., Ageron C. R., 1990. Histoire de la France coloniale, 1914-1990. Paris, Armand Colin.

Tixier P., 1982. Le caoutchouc à Madagascar. Bulletin de l’Académie malgache, 56 : 119-126.

Tralboux (capitaine), 1902. Note sur les caoutchoucs, gommes et résines dans le cercle de Morondava. Bulletin économique de Madagascar, 1 : 251-256.

Vacher (capitaine), 1907. Le caoutchouc dans l’extrême sud malgache. Bulletin économique de Madagascar, 2 : 128-141.

Vergely, 1907. Le caoutchouc dans la province de Farafan- gana. Bulletin économique de Madagascar, 3 : 264-266.

Weinstein B., 1983. The Amazon Rubber Boom 1850-1920. Stanford, Stanford University Press.

Zimmermann M., 1899. La forêt à Madagascar. Annales de Géographie, 37 : 74-82.

Archival sources

Bührer, 1909. Notice sur les plantes à caoutchouc à Mada- gascar. Fonds Grandidier, Antananarivo, cote 2969.

Nohatrarivo M., 2004. « Une centaine de nouveaux sites – Madagascar parie sur les aires protégées ». L’Express de Madagascar, 17th April 2004.

Perrier de la Bâthie H., 1912a. Rapport au Chef de Service de Colonisation. 23rd October 1912. Archives de la République de Madagascar, D70s.

Orders and Ministerial orders

Order dated 3rd July 1897. Arrêté portant réglementation du droit d’exploitation de produits de la forêt. Bulletin officiel de Madagascar et de ses Dépendances.

Ministerial order dated 10th February 1900. Décret établis- sant le régime forestier applicable à la colonie de Mada- gascar et Dépendances. Journal officiel de Madagascar et Dépendances.

Order dated 20th September 1907. Arrêté réglementant l’ex- ploitation des produits forestiers. Journal officiel de Mada- gascar et Dépendances.

Ministerial order dated 28th August 1913. Décret fixant le régime forestier à Madagascar. Journal officiel de Madagas- car et Dépendances.

Ministerial order dated 31st December 1927. Décret portant création de réserves naturelles à Madagascar. Journal offi- ciel de Madagascar et Dépendances.

Order dated 3rd November 1942. Arrêté portant réglemen- tation de l’exploitation, la vente et la circulation du caout- chouc dans la colonie de Madagascar et Dépendances. Jour- nal officiel de Madagascar et Dépendances.

Interministerial order dated 17th October 2008. Arrêté inter- ministériel n° 18633/2008/MEFT/MEM portant mise en protection temporaire globale des sites visés par l’Arrêté interministériel n° 17914 du 18 octobre 2006 et levant la suspension de l’octroi des permis miniers et forestiers pour certains sites. Journal officiel de Madagascar.