Perspectives pour l'intégration des comportements de l'avifaune dans la gestion d'agroécosystèmes insulaires tropicaux : le cas de cultures vivrières à la Martinique

J.R. Gros-Désormeaux, R. Picard, S. Siblet

Résumé


Si les oiseaux sont considérés comme un enjeu patrimonial, leurs comportements alimentaires sont une menace potentielle pour les productions agricoles vivrières. Leur prise en compte apparaît primordiale pour répondre à des objectifs de gestion concertée associant la conservation de la biodiversité à une activité agricole économiquement viable. Cette double représentation des oiseaux participe à en qualifier certains d'espèces à risques pour les cultures. Or, l'avifaune des milieux agricoles se caractérise par la prédominance d'espèces ubiquistes dont les comportements alimentaires contribuent certes au développement de comportements dommageables à la production agricole, mais permet aussi des comportements alimentaires bénéfiques ou sans effets. L'approche éthologique phénoménologique, retenue pour identifier les comportements, confirme que le registre comportemental d'une même espèce peut inclure des comportements alimentaires dommageables ainsi que d'autres sans impacts, voire même bénéfiques à la production agricole.

Mots-clés


agroécosystème ; biodiversité ; oiseau ; ressource alimentaire ; système de culture ; productions végétales ; ressources naturelles et environnement

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2015.0753

Affiliations

Institut écologie et environnement (CNRS) CRPLC ; FREDON Martinique ; Université Paris Diderot - Paris 7



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC