Valeurs d'usage ou performances techniques : comment apprécier le rôle des petits barrages en Afrique subsaharienne ?

J.P. Venot, P. Cecchi

Résumé


Devenus une réalité des paysages de l'Afrique subsaharienne, les petits barrages ont trouvé preneurs au sein des sociétés rurales et constituent une source d'innovations techniques et institutionnelles. Ils font maintenant l'objet d'une demande continue des populations et bénéficient du soutien des décideurs nationaux et de l'attention des bailleurs de fonds, même si les analyses-diagnostics s'accordent sur le fait que les performances de ces aménagements déçoivent généralement les attentes placées en eux par leurs promoteurs. Cet article propose une grille d'analyse de cette apparente contradiction. Les populations locales utilisent les réservoirs pour de multiples activités mais rarement comme l'envisageaient les décideurs et bailleurs de fonds. Les analyses classiques ne semblent donc pas rendre compte des réelles valeurs d'usage de ces aménagements, tant à l'échelle locale que régionale (bassin-versant). Mesurer les opportunités et les risques liés à l'utilisation des petits barrages et à l'intensification de leurs usages nécessite de les considérer comme des construits sociaux, objets de revendications diverses et d'usages parfois conflictuels. Ils entraînent une reconfiguration tant des relations sociales que des rapports que les sociétés entretiennent avec leur environnement.

Mots-clés


afrique subsaharienne ; aménagement du territoire ; barrage ; évaluation ; innovation

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2010.0457

Affiliations

International Water Management Institute (IWMI) PMB CT 112 Cantonments Accra Ghana, IRD UMR G-Eau Cemagref-Hortus 361, rue J-F Breton BP 5095 34196 Montpellier cedex 5 France



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC