Maîtrise des mauvaises herbes de la culture cotonnière par des rotations culturales en Côte d'Ivoire*


Résumé


Depuis l'intensification de la culture cotonnière, certaines mauvaises herbes non contrôlées se sont développées abondamment. Un essai de sept rotations culturales a été conduit à la station de recherche du Centre national de recherche agronomique (CNRA) à Bouaké de 2000 à 2002, afin de les maîtriser efficacement. La flore de l'essai a été dominée par Euphorbia heterophylla L. Les rotations maïs-coton-riz et riz-coton-maïs ont permis d'obtenir les niveaux d'enherbement les plus faibles des parcelles. Elles ont fait baisser les densités d'E. heterophylla et de Trianthema portulacastrum L. d'au moins 83 %.

Mots-clés


pathologie ; productions végétales

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2010.0397

Affiliations

CNRA BP 31 Bingerville Côte d'Ivoire, Université de Cocody-Abidjan 22 BP 582 Abidjan 22 Côte d'Ivoire



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC