Impact des évolutions de la politique européenne sur les décisions des producteurs de coton en Grèce

A. Botonaki, K. Mattas, S. Rozakis, K. Tsiboukas

Résumé


Dans cet article, deux méthodes sont utilisées pour analyser la réaction des producteurs grecs de coton à la réforme de l'organisation commune de marché (OCM) du coton. D'abord, un modèle de programmation mathématique est utilisé sur un échantillon national des exploitations agricoles pour évaluer les impacts de la PAC sur la production nationale. Ensuite, un modèle probit binaire est appliqué afin d'examiner la volonté des producteurs de continuer à produire du coton après l'application de la nouvelle réforme. Les résultats montrent une diminution des surfaces cultivées en coton avec l'introduction d'un nouveau système de production appelé « coton semi-abandonné ». Quand les aides découplées ne sont pas prises en compte, le revenu agricole devient négatif dans certains cas, ce qui peut conduire à l'abandon de la production. Les résultats de l'analyse probit montrent que les caractéristiques sociodémographiques jouent un rôle important dans la décision des producteurs de poursuivre ou non la production du coton. Le coût de production est également un facteur crucial, dont les décideurs politiques devraient tenir compte, en vue de préserver la production de coton.

Mots-clés


économie et développement rural ; méthodes et outils ; productions végétales

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2009.0331

Affiliations

Département d'économie rurale Université Aristote P.O. 225 54124 Salonique Grèce, Département d'économie et développement rural Université agronomique d'Athènes Iera Odos 75 11855 Athènes Grèce



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC