Les enjeux agricoles et sociétaux de l'eau sur les monts Bamboutos (Cameroun)

C. Kaffo, G. Fongang

Résumé


Depuis plus de deux décennies, les enjeux agricoles et sociétaux de l'eau dans les montagnes du Cameroun occidental se sont intensifiés, en raison du développement de l'agriculture intensive marchande de la part des ruraux et migrants de retour, et diversifiés afin de répondre au renforcement de la variabilité climatique inter- et intrasaisonnière. En dépit des efforts des maraîchers et des éleveurs pour adapter leurs pratiques agricoles et pastorales à une diminution de la ressource en eau, les conflits de voisinage se sont multipliés entre ces différents consommateurs. C'est surtout en saison sèche (de décembre à février), période d'étiage des cours d'eau et en cas de sécheresse ponctuelle aggravée que les conflits pour l'accès et l'usage de l'eau s'intensifient. Cette situation s'avère d'autant plus paradoxale que la zone d'étude dispose de fortes potentialités hydrologiques et hydriques et présente un effet orographique marqué de la pluviométrie, avec plus de 2000 mm de pluies par an sur les versants des monts Bamboutos. Ces conflits peuvent parfois aller jusqu'à la destruction des parcelles maraîchères et la perte de bétail pour les éleveurs peuls ou le décès de certains protagonistes (conflit entre les chefferies de Fongo-Tongo et de Bafou). Pour faire face à ce type de situation, les autorités locales ont développé des stratégies de conciliation selon la nature du conflit et le type de droits revendiqués.

Mots-clés


eau ; économie et développement rural

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2009.0264

Affiliations

Institut national de cartographie BP 157 Yaoundé Cameroun, Département de vulgarisation agricole et de sociologie rurale Université de Dschang BP 31 Dschang Cameroun



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC