Développement de la pourriture des pommes en conservation en présence de sels de calcium

K. Attrassi, R. Benkirane, B. Attarassi, A. Douira

Résumé


Introduction. La conservation prolongée des pommes les expose à différentes affections qui peuvent être d'origine physiologique, souvent liées au froid, ou d'origine parasitaire, pour l'essentiel des maladies fongiques. Matériel et méthodes. Le contrôle des espèces fongiques responsables de la pourriture des pommes en conservation (Rhizopus stolonifer, Penicillium expansum, Aspergillus niger, Aspergillus fumigatus, Alternaria alternata, Cladosporium herbarum, Fusarium oxysporum, Saccharomyces cerevisiae, Monilia fructigina, Cryptosporiopsis malicorticis, Spilocaea pomi et Trichothecium roseum) par quatre sels de calcium : hydroxyde de calcium (Ca (OH)2), chlorure de calcium (CaCl2), nitrate de calcium (Ca(NO3)2) et carbonate de calcium (CaCO3). Résultats et discussion. In vitro, le nitrate de calcium et le carbonate de calcium ont peu d'effet sur les trois stades de vie des champignons, ainsi que le chlorure de calcium qui est moyennement efficace sur la croissance mycélienne, la germination conidienne et la sporulation de tous les champignons étudiés. In vivo et à froid, la plupart des sels de calcium testés s'avèrent efficaces sur le développement de la pourriture des pommes causée par le complexe fongique. Ces résultats justifient l'utilisation de ces sels de calcium comme moyen de lutte non polluant contre les maladies d'origine fongiques des pommes en conservation.

Mots-clés


pathologie ; productions végétales ; technologie ; récolte ; transport

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2008.0229

Affiliations

Laboratoire de botanique et de protection des plantes, UFR de mycology, Département de biologie, Faculté des sciences, Université Ibn Tofail, BP133, Kénitra, Maroc, Laboratoire de microbiologie appliquée, UFR des eaux usées, Département de biologie, Faculté des sciences, Université Ibn Tofail, BP133, Kénitra, Maroc



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC