Valorisation de l'eau d'irrigation par la production bovine laitière dans un périmètre de grande hydraulique au Maroc

M.T. Sraïri, I. Touzani, M. Kuper, P.Y. Le Gal

Résumé


La valorisation des ressources hydriques en lait est au coeur de la réflexion sur la compétitivité et la pérennité des élevages bovins en zone aride irriguée. À travers les exemples concrets de six exploitations agricoles dans le périmètre irrigué du Tadla (Centre-Est du Maroc), les auteurs déterminent les efficiences de conversion de l'eau en fourrages, puis des fourrages en lait. Au final, il faut en moyenne 1,5 m3 d'eau (de 1,2 à 1,8 m3) pour produire 1 kg de lait. Les goulots d'étranglement des fonctions de production pour la conversion de l'eau en lait en passant par le poste des fourrages ont été identifiés, tout comme sont déterminées leurs conséquences sur la rentabilité des élevages. Au plan économique, 1 m3 d'eau utilisé en production laitière génère une marge économique moyenne de 0,15 DH (environ 1,4 centime d'euro puisque 11 DHâ=â1 euro). Cette valeur est très variable, de situations négatives (- 0,45 DH) à d'autres positives (0,60 DH).

Mots-clés


eau ; productions animales

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2008.0202

Affiliations

Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, Département des productions animales, BP 6202, Madinate Al Irfane, 10101 Rabat, Maroc, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), Département Territoires Environnement et Acteurs (Tera), TA C-85/15, 34398 Montpellier cedex 5, Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, Département du génie rural, BP 6202, Madinate Al Irfane, 10101 Rabat, Maroc, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), Unité mixte de recherche (UMR) « Innovation », TA C-85/15, 34398 Montpellier cedex 5



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC