Provenances des semences de sorgho après une année de sécheresse au sud du Mali

S. Siart, E. Weltzien, M. Kanouté, V. Hoffmann

Résumé


Le sorgho (Sorghum bicolor) est l'aliment de base dans les régions du Mandé et de Dioïla au sud du Mali. Les paysans y utilisent les semences issues de leur propre production. Afin de mieux comprendre les problèmes rencontrés par les paysans pour l'approvisionnement en semences suite à une année de sécheresse, des interviews individuelles ont été réalisées pendant la saison 2005. Les résultats montrent qu'après l'année de sécheresse, un pourcentage important de paysans a planté plus d'une seule variété de sorgho. D'après l'enquête, ils ont eu recours surtout à leurs propres semences, mais aussi à des semences en provenance de leur propre village et également d'autres villages, des projets et des marchés. Les transferts de semences ont été surtout basés sur des liens familiaux et de voisinage de sorte que l'accès aux semences ne dépendait pas de ressources financières. La raison principale pour la recherche de semences supplémentaires est surtout de pouvoir cultiver (20 %), ou tester, une nouvelle variété (7 %). Environ 10 % des paysans n'avaient plus de stocks de semences. La décision concernant la source de semences et le choix de variété a été motivée et justifiée par la mauvaise production de l'année précédente. Cette baisse de production a conduit les paysans à augmenter la surface semée en sorgho pendant la saison 2005 et cela a causé un besoin accru de semences. Ce besoin a été satisfait par des semences de diverses sources locales qui ont permis l'introduction d'innovations variétales. Les paysans ont une flexibilité de réponse aux changements des conditions climatiques par la diversification de la gamme des variétés de sorgho et par l'augmentation de la surface cultivée. Le réseau social d'échanges de semences existant assure cette flexibilité et garantit la sécurité semencière. En conclusion, l'augmentation de la diversité variétale en collaboration avec les paysans devrait avoir des effets bénéfiques sur la sécurité alimentaire.

Mots-clés


productions végétales ; ressources naturelles et environnement

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2008.0181

Affiliations

Université de Hohenheim, Département de communication et vulgarisation agricole (430A), 70593 Stuttgart, Allemagne, International Crops Research Institute for the Semi-Arid Tropics (ICRISAT), BP 320, Bamako, Mali



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC