Exploitation agricole et agriculture durable

M. Gafsi

Résumé


Cet article propose des réflexions théoriques, avec l'appui d'un exemple empirique, pour une approche renouvelée de l'exploitation agricole adaptée aux exigences de la durabilité et de la multifonctionnalité de l'agriculture. Nous proposons, premièrement, une approche élargie des ressources stratégiques mobilisables par l'exploitation agricole, en incorporant en plus des capitaux classiques - physique, humain et financier - le capital naturel et le capital social. Ce cadre théorique s'appuie sur l'approche fondée sur les ressources. Deuxièmement, en partant de la théorie des parties prenantes, l'exploitation agricole est représentée en tant qu'organisation insérée dans des réseaux d'acteurs et dans un tissu d'influences multiples agissant sur les décisions stratégiques des agriculteurs. La théorie des parties prenantes permet d'apporter un éclairage sur les frontières de l'exploitation agricole et sur les rapports de l'exploitation agricole aux nouveaux acteurs non agricoles.

Mots-clés


systèmes agraires ; économie et développement rural ; méthodes et outils

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2006.0035

Affiliations

École nationale de formation agronomique, Unité mixte de recherche (UMR) « Dynamiques rurales », BP 22687, 2, route de Narbonne, 31326 Castanet Tolosan



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC