Influence métabolique du CO2 atmosphérique sur la tomate cultivée en milieu saumâtre

T.K. Ould Djeh, N. Dali, T. Bettaieb, A. Ben Salah

Résumé


L'objectif est d'étudier les effets de l'enrichissement carboné sur une culture de tomate hors saison, irriguée par une solution fertilisante à composition chimique comparable aux eaux saumâtres géothermales. Une variété de tomate (Lycopersicon esculentum Mill : hybride Dolar F248) a été cultivée en hors-sol et irriguée par une solution à base saumâtre, dans une atmosphère enrichie en CO2 jusqu'à 600 pp. Au terme de cette expérience, les résultats observés peuvent être caractérisés généralement par une atténuation des effets dépressifs de la salinité sur la culture après enrichissement carboné qui a entraîné : une augmentation de 44 % de la force de l'organe source (feuille adulte) et de 181 % des organes puits (fruits) ; au stade reproductif, une accumulation des carbohydrates (glucose et amidon) au niveau des feuilles ; en fin du stade reproductif, une baisse de l'activité photochimique du PSII exprimée par une diminution de 7 % du rapport Fv/Fm, accompagnée d'une augmentation du rapport chl a/chl b et d'une adaptation de l'appareil photosynthétique ; une faible production de la proline par rapport au témoin et cela quel que soit le stade de développement de la plante. Au stade reproductif, l'enrichissement carboné a provoqué, aussi, un « effet puits » sur les régulations métaboliques des sucres réducteurs au niveau de la feuille, ce qui s'est manifesté par une augmentation de 7 % de l'activité de l'invertase au niveau des feuilles « organe source ».

Mots-clés


métabolisme ; productions végétales ; eau

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Institut national agronomique de Tunisie (Inat), Département AAPV, Laboratoire des cultures maraîchères et florales, 43, Avenue Charles Nicolle, 1082 Tunis-Mahrajène



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC