Le marché mondial du coton : évolution et perspectives

G. Estur

Résumé


Le marché mondial du coton se caractérise par la volatilité des cours avec une tendance à long terme orientée à la baisse. Malgré les distorsions causées par les subventions, l'offre et la demande de coton réagissent aux prix. La production et la consommation industrielles ont atteint des sommets historiques lors de la campagne 2004-2005 avec des accroissements sans précédent. Le rendement mondial moyen a pulvérisé son record antérieur et la production a fait un bond de 27 % pour dépasser 26 millions de tonnes de fibre. Les conditions climatiques extrêmement favorables ne peuvent à elles seules expliquer un tel accroissement du rendement. L'utilisation croissante de nouvelles technologies, notamment les biotechnologies, améliore la productivité, ce qui réduit les coûts de production et soutient l'offre. L'expansion de nouvelles zones de culture contribue également à l'augmentation de la production. En raison de son importance vitale pour les économies de nombreux pays en développement (PED), le coton est l'un des enjeux majeurs des négociations sur l'agriculture à l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Les subventions maintiennent la production dans plusieurs pays dont 1es coûts moyens sont supérieurs aux prix du marché. La consommation finale de coton dépend de la croissance économique et des prix relatifs des fibres. Les prix du coton ont chuté en 2004, devenant compétitifs avec ceux du polyester, ce qui a dopé la consommation industrielle qui s'est accrue de 10 % pendant la campagne 2004-2005 pour atteindre 23,5 millions de tonnes. La consommation de coton bénéficie de l'élimination des quotas sur les échanges de produits textiles et de vêtements depuis le 1er janvier 2005, qui accentue la pression à la baisse sur 1es prix de détail. L'utilisation industrielle de coton se déplace inexorablement des pays industrialisés vers les pays d'Asie. La Chine est le moteur de l'accroissement de la consommation industrielle mondiale de coton depuis 1998. Le solde net des échanges extérieurs de la Chine est le principal facteur explicatif des variations interannuelles des cours du coton.

Mots-clés


transformation ; commercialisation ; productions végétales

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Comité consultatif international du coton (CCIC)/International Cotton Advisory Committee (ICAC), 1629 K Street NW, Suite 702, Washington DC, 20006 États-Unis



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC