Paramètres de croissance du maïs dans le Haouz de Marrakech (Maroc)

B. Bennouna, A. Lahrouni, S. Khabba

Résumé


Le travail effectué part de l'approche de la modélisation présentée par Fournier et Andrieu selon laquelle la phase de croissance sigmoïde des différents organes de la plante a été découpée en quatre phases : phase exponentielle, phase courte et rapide, phase linéaire et phase terminale. Ce travail concerne la dynamique d'allongement des entre-noeuds et l'extension de la tige, de la panicule, des épis entiers ainsi que le développement de la surface foliaire du maïs. Les conditions de croissance sont celles du Haouz de Marrakech où le climat est semi-aride. Globalement, les résultats obtenus vont dans le même sens que ceux de la littérature. Les différences observées sur les paramètres du modèle, telles les vitesses et les durées d'extension, peuvent être attribuées aux effets combinés de la variété, des conditions environnementales et des pratiques culturales. La priorité chez la plante de mise en place des organes aériens, si on admet comme critère l'entrée de l'organe en phase de croissance linéaire, est attribuée successivement à la surface foliaire et à la panicule, puis à la tige et, un peu plus tard, aux épis. L'épi supérieur est le dernier à commencer sa croissance linéaire avec une vitesse 1,5 fois plus importante que celle des épis du bas. De plus, l'entrée de l'épi supérieur en phase linéaire coïncide avec le moment de la diminution des vitesses linéaires des entre-noeuds dont les durées d'extension sont relativement prolongées.

Mots-clés


productions végétales ; méthodes et outils

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Université Cadi Ayyad, Faculté des sciences Semlalia, Département de physique, Laboratoire d'hydrodynamique et d'aérodynamique expérimentale (LHAE) BP 2390, Marrakech, Maroc



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC