Lutte génétique contre la cécidomyie du sorgho, Stenodiplosis sorghicola : une contrainte majeure à la production du sorgho au Burkina Faso

D. Dakouo, G. Trouche, N. Bâ Malick, A. Neya, K.B. Kaboré

Résumé


La cécidomyie du sorgho, Stenodiplosis (\= Contarinia) sorghicola (Coquillet, 1898) est un important ravageur du sorgho dans les zones centre-ouest et est du Burkina Faso. Des études menées de 1994 à 2001 ont abouti à l'identification de dix nouvelles sources de résistance au sein du matériel végétal local. Des croisements impliquant des sources exotiques de résistance et des variétés performantes adaptées ont permis d'obtenir une gamme importante de nouvelles lignées. Testées en milieu paysan, deux lignées avancées, CCAL 1/13-1-1-1 et BF 94-6/11-1K-1K se sont révélées prometteuses car associant résistance à la cécidomyie, tolérance à d'autres contraintes biotiques (punaises des panicules et moisissures des grains) à des gains de rendement élevés par rapport aux variétés locales des paysans (140 % pour la CCAL 1/13-1-1-1 et 39 % pour BF 94-6/11-1K-1K en 2000 et 2001). Ces résultats apportent des solutions concrètes à la gestion des populations de cet important ravageur du sorgho pour un accroissement de la production dans les zones concernées.

Mots-clés


productions végétales ; ressources naturelles et environnement

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Institut de l'environnement et de recherches agricoles (Inera), Sation de Farako-Bâ, BP 910 Bobo-Dioulasso Burkina Faso, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad)-Centro internacional de agricultura tropical (Ciat), LM 172, Managua, Nicaragua



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC