La régulation foncière au Cameroun : entre régimes communautaires et aspirations citoyennes

A. Teyssier

Résumé


La régulation foncière au Cameroun présente une diversité de systèmes fonciers déterminée par l'émergence d'un marché foncier et par le rapport de forces entre une coutume résurgente et une administration affaiblie. Diverses situations sont décrites, illustrant la généralisation de l'insécurité foncière, due en grande partie à des institutions étatiques en décalage avec la capacité de l'État, et une dualité des relations à la terre, considérée soit comme le bien d'une communauté, soit comme un simple facteur de production. Cette communication propose une mise en cohérence de l'analyse dynamique des systèmes fonciers, des conflits pour le contrôle de l'espace, des actions collectives et des interventions publiques. Elle place la réflexion sur la refonte des politiques foncières en fonction d'un choix de société entre intégration nationale et intégrité ethnique, et recommande l'ouverture de débats populaires sur les orientations de politique foncière.

Mots-clés


économie et développement rural ; systèmes agraires

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) Cirad-Tera TA 60/15, 34398 Montpellier cedex 5



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC