Faune sauvage mammalienne et alimentation des populations holli et fon de la forêt classée de la Lama (Sud-Bénin)

J.T.C. Codjia, A.E. Assogbadjo

Résumé


Au Bénin, très peu de recherches se sont intéressées à la contribution de la faune sauvage mammalienne à l'alimentation des populations. Les études réalisées se limitent essentiellement à l'importance des rongeurs dans l'alimentation des ménages. La présente étude réalisée dans la forêt classée de la Lama est une étude de cas portant sur deux ethnies (Holli et Fon) vivant autour de cette forêt. Elle vise à mettre en exergue l'importance de la faune sauvage mammalienne de cette forêt pour l'alimentation des populations riveraines. Elle a été conduite en deux phases : une enquête de consommation alimentaire dans les villages et des relevés de terrain en milieu naturel. Dans les deux localités étudiées, une liste de 29 espèces de mammifères consommées par les populations locales a été établie. Ces espèces ont été réparties dans plusieurs ordres parmi lesquels on peut citer les rongeurs (12 espèces), les artiodactyles (7 espèces), les primates (4 espèces). Malgré la diversité des espèces de mammifères servant de nourriture dans les deux localités, les populations manifestent des préférences nettement marquées pour les viandes de potamochère, d'aulacode et de cricétome.

Mots-clés


productions animales ; alimentation ; consommation ; nutrition

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Faculté des sciences agronomiques, Université d'Abomey-Calavi, 01 BP 526 Cotonou Bénin <jtccodjiayahoo.fr> Aménagement et gestion des ressources naturelles, Faculté des sciences agronomiques, Université d'Abomey-Calavi, 05 BP 1752 Cotonou Bénin <assogbadjoyahoo.fr>



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC