Tolérance à la salinité de trois porte-greffes d'agrumes (Citrange Carrizo et deux hybrides)

M.M. Aït Haddou, H. Benyahia, A. Benazzouz, A. Bousrhal

Résumé


La culture des agrumes au Maroc est en majorité plantée sur le bigaradier, porte-greffe appelé à être abandonné à cause de sa sensibilité à la Tristeza, maladie virale menaçant notre agrumiculture. La salinité du sol et des eaux d'irrigation s'accroit dans les principales régions agrumicoles. La présente étude rentre dans le cadre de sélection d'un porte-greffe de substitution au bigaradier ; son objectif est l'évaluation de la tolérance à la salinité de nouveaux porte-greffes, tolérant la Tristeza, introduits de France. Des plants de citrange Carrizo (CC) et de deux hybrides ICVN 0110211 (H1) et ICVN 0110208 (H2) issus du croisement ("Poncirus trifoliata" Raf. × "Citrus sunki "hort. ex Tanaka) ont été évalués pour leur tolérance à la salinité. Les plants âgés de 18 mois, élevés dans des conteneurs de 8 litres, sont irrigués par une solution nutritive complète additionnée de 0 (témoin), 25, 35, et 70 mM de Na+Cl--, durant deux mois, sous abri en plastique. L'addition de Na+Cl-- dans la solution d'irrigation a induit, chez les trois porte-greffes, des symptômes de toxicité spécifique dont la sévérité s'accentue avec la durée et le traitement salin. Le temps d'apparition de ces symptômes au niveau des feuilles a été plus lent chez l'hybride (H1). Ce dernier semble avoir procédé à l'ajustement osmotique par accumulation des sucres solubles au niveau des tissus foliaires (données non mentionnées). L'analyse foliaire a révélé que l'accumulation aussi bien du chlore (Cl--) que du sodium (Na+) dans les tissus foliaires varie en fonction du porte-greffe et du traitement salin. La teneur des feuilles de citrange Carrizo en chlore est significativement plus élevée que dans celles des deux autres hybrides (H1) et (H2). En revanche, ce même porte-greffe a accumulé moins de sodium comparativement à ces deux derniers. Les feuilles de l'hybride H1 ont une concentration plus élevée en sodium, celle de l'hybride H2 se situant juste en dessous.

Mots-clés


productions végétales ; physiologie

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Unité de recherche Amélioration et conservation phytogénétiques Institut de recherche agronomique (Inra) 14, rue Abou Temmam, BP 257, Kénitra, Maroc <aithaddou_comyahoo.com> Université Ibn Tofaïl, Département de biologie végétale, Kénitra, Maroc



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC