La sécurité alimentaire : une affaire de paysans

B. Mathieu, A. Teyssier, N. Abdourahmane

Résumé


Dans l'Extrême-Nord du Cameroun, province la plus peuplée et la plus pauvre du pays, des crises alimentaires frappent les populations rurales de façon récurrente. Ces situations sont autant liées à des déficits chroniques de production qu'à des problèmes de gestion des vivriers à la récolte. Habituellement, l'Administration intervient à travers une aide alimentaire d'urgence mais, à ce jour, il n'existe pas de dispositif opérationnel de prévention de ces crises. Des alternatives sont possibles pour éviter un assistanat systématique et favoriser une responsabilisation des agriculteurs en matière de sécurité alimentaire. Peut-on confier à des organisations paysannes une fonction aussi essentielle que la sécurité alimentaire ¿ À travers la mise en place d'un système de stockage villageois autofinancé, l'expérience des Associations de producteurs-stockeurs de céréales (Aprostoc), vise au maintien de stocks vivriers de proximité et permet aux agriculteurs de mieux tirer profit de leur production. Engagée depuis 1996, cette opération a déjà permis la création de 249 greniers communs, concernant près de 15 000 exploitations. Les greniers sont désormais structurés en six unions de groupements de stockeurs, les Aprostoc. Ces associations, à travers un réseau de conseillers paysans, assurent des services d'appui et de conseils aux groupements et aux agriculteurs céréaliers. Elles constituent de nouveaux acteurs capables d'intervenir de manière durable pour la sécurité alimentaire de la province de l'Extrême-Nord. L'émergence de services d'appui gérés par des organisations paysannes représente une alternative prometteuse aux méthodes de vulgarisation traditionnelles, tandis que le stockage villageois est à considérer comme un dispositif préventif des crises alimentaires, permettant de gérer les crises de faible amplitude afin de réserver l'aide alimentaire aux crises majeures. Ces démarches de responsabilisation des agriculteurs peuvent aujourd'hui servir de références aux nouvelles orientations des politiques de développement rural.

Mots-clés


système agraire ; politique agricole ; afrique de l'ouest ; afrique centrale

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Cirad-Tera TA 60\\15 F-34398 Montpellier Cedex 5 France <bertrand.mathieucirad.fr> <andre.teyssiercirad.fr>. Terdel BP n°6 Maroua Cameroun <terdelmarouaiccnet.cm>



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC