Effets du taux d'incorporation de la drêche ensilée des brasseries dans les rations alimentaires sur les performances des porcs en engraissement

F. Meffeja, T. Dongmo, J.M. Fotso, J.C. Fotsa, J. Tchakounté, N. Nkeng

Résumé


Afin d'évaluer les possibilités d'utilisation de la drêche ensilée des brasseries et de déterminer son taux optimum d'incorporation dans les rations alimentaires des porcs, une expérience portant sur les trois phases d'engraissement (post-sevrage, croissance et finition) a été réalisée. Vingt-quatre porcelets croisés Landrace × Duroc × Berkshire × Large White (12 mâles et 12 femelles), pesant initialement 9,6 ± 0,3 kg, ont été répartis en quatre lots de trois répétitions par lot et soumis à des régimes contenant 0, 10, 20 et 30 % de la drêche ensilée en post-sevrage, puis évoluant respectivement en régimes contenant 0, 30, 40 et 50 % en phase de croissance et 0, 50, 60, 70 % en phase de finition. Les résultats obtenus ont montré qu'un taux d'incorporation de 30 % de drêche ensilée est économiquement rentable en post-sevrage et que celui de 50 % est le meilleur en phase de croissance et de finition.

Mots-clés


zootechnie ; nutrition

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Centre de recherche agricole pour le développement, s\\c BP 7070, Yaoundé, Nkolbisson, Cameroun



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC