Étude de la sensibilité variétale de l'olivier au Maroc vis-à-vis de Pseudomonas syringae pv savastanoi, agent de la tuberculose

A. Benjama

Résumé


La tuberculose de l'olivier causée par Pseudomonas syringae pv savastanoi est répandue au Maroc. Les populations bactériennes sont hétérogènes biochimiquement et par leur pouvoir pathogène. L'inoculation artificielle de huit souches bactériennes à quatre concentrations (5.103, 5.105, 5.107, 5.109 ufc/ml) sur six variétés d'oliviers de 2 ans, en conditions contrôlées, a montré que toutes les souches attaquent toutes les variétés, mais avec des intensités différentes qui sont fonction de la concentration en inoculum. La variété Frantoio est apparue la plus sensible à la maladie, les variétés Ascolana dura et Manzanilla de sensibilité intermédiaire, les variétés Picholine marocaine et Dahbia sont peu sensibles, alors que la variété Gordale paraît la plus tolérante à la maladie. Elle pourrait être conseillée dans le cadre d'un programme de sélection et de substitution de variétés cultivées atteintes de tuberculose.

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Inra, Laboratoire de phyto-bactériologie, BP 533, Marrakech, Maroc.



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC