Écologie microbienne du tube digestif et modes d'action des probiotiques en nutrition animale

R. Ducluzeau, P. Raibaud

Résumé


Tous les animaux et l'homme abritent dans leur tractus intestinal une énorme masse de microbes vivants : on dénombre, par gramme de fèces, environ 5 X 1010 cellules bactériennes. Cette flore microbienne influence considérablement la santé de l'hôte. Les interactions bactériennes jouent à cet égard un rôle primordial : elles régulent l'équilibre entre les divers composants de la flore et permettent à certaines souches bactériennes de la flore dominante de s'opposer à l'envahissement de l'écosystème par les bactéries ingérées par l'hôte, ce qui présente un grand intérêt lorsque ces bactéries sont pathogènes. Les probiotiques sont des micro-organismes donnés vivants et en continu aux animaux. Ils ne s'implantent pas dans le tube digestif, mais conservent tout ou partie de leur viabilité durant leur transit dans l'intestin. On considère qu'ils peuvent améliorer les paramètres zootechniques des animaux en permettant une meilleure utilisation des nutriments. Cependant, ces effets bénéfiques ne sont pas toujours reproductibles et s'observent surtout chez les animaux dont les performances zootechniques ne sont pas optimales. On estime aussi qu'ils peuvent avoir un effet bénéfique sur la santé de l'hôte en exerçant un effet adjuvant sur certains paramètres immunitaires.

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Laboratoire d'écologie et de physiologie du système digestif, Inra, 78350 Jouy-en-Josas, France



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC