Élevage citadin des petits ruminants à Maroua (Province de l'Extrême-Nord Cameroun)


Résumé


A Maroua, ville de l'Extrême-Nord du Cameroun, marquée par l'Islam et se trouvant en zone sahélo-soudanienne, une enquête a été réalisée ayant pour but de préciser l'importance de l'élevage des petits ruminants dans ce contexte urbain où une concession sur deux élève des petits ruminants (un animal par six habitants et quatre animaux par concession concernée). Les abattages effectués en un an sont six fois plus nombreux que ceux indiqués par les statistiques des abattoirs, en égard à une forte tendance à l'abattage familial et à un important circuit spécifique de viande grillée. La moitié des abattages est liée aux fêtes religieuses, principalement islamiques, ce qui est la principale explication pour le maintien d'un cheptel aussi important, malgré le manque de pâturages et le prix élevé des sous-produits agricoles venant de la campagne.

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Centre national de Formation Zootechnique et Vétérinaire, BP 56, Maroua, Cameroun. Adresse actuelle : Service de Production Animale Tropicale, Institut de Médecine Tropicale Prince Léopold, Nationalestraat, 155, 2000-Antwerpen, Belgique, Sous-secteur de l'Élevage, des Pêches et des Industries Animales, Dibombari, Cameroun.



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC