Influence du type de complément énergétique (rebuts de dattes vs orge) sur les performances d’engraissement et caractéristiques des carcasses d’agneaux Berbères à l’engraissement

L. Mebirouk-Boudechiche, A. Araba, R. Ouzrout

Résumé


La valorisation des ressources locales dans les aliments d’animaux en croissance, lorsque celles-ci sont disponibles en quantités appréciables, peut être une opportunité pour réduire les coûts de production et sécuriser le système d’engraissement. Le maintien des performances zootechniques reste toutefois un préalable. Une expérience a porté sur quatre lots de dix agneaux recevant des rations isoprotéiques dans lesquelles des rebuts de dattes ont été incorporés en proportions variables en substitution à l’orge en grain, à raison de 0, 15, 30 et 45 p. 100 de la matière sèche de la ration. Les rations ont été distribuées ad libitum par ajustement des quantités offertes. Le régime a eu un effet significatif sur les performances pondérales (P < 0,01) et alimentaires (P < 0,001). Les gains quotidiens moyens ont augmenté et les indices de consommation ont diminué avec le taux d’incorporation des rebuts de dattes. L’effet du régime s’est aussi révélé significatif sur les rendements en carcasse, mais pas sur le gras de couverture (P > 0,05). Les rebuts de dattes peuvent substituer entièrement l’orge en grain dans les rations d’engraissement des ovins sans pour autant affecter leurs performances.

Mots-clés


Ovin; Date; Croissance; Engraissement; Carcasse; Algérie

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.9991



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2008, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/legalcode

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès