Pathogénicité de Salmonella Paratyphi A chez des poulettes

A. O. Ogunleye, A. T.P. Ajuwape, A. I. Adetosoye, O. G. Ohore

Résumé


La pathogénicité de Salmonella Paratyphi A, isolée dans l’élevage de volailles de Debiwise lors d’un foyer aigu, a été testée. Vingt poulettes âgées de seize semaines ont été inoculées oralement avec 1,3 x 108 UFC/volaille de Salmonella Paratyphi A, et vingt autres du même âge ont servi de témoins non infectés. Quatre jours après l’inoculation, les animaux infectés ont présenté de l’apathie, des plumes ébouriffées ou entremêlées, de la somnolence, des diarrhées vert jaunâtre, une baisse de la prise d’eau et d’aliments ; la mortalité a été de 95 p. 100, seize jours après l’inoculation. Des lésions importantes ont été enregistrées entre les septième et quatorzième jours après l’inoculation. Le foie était hypertrophié, d’aspect brun sombre à bronze, et avait de multiples lésions nécrotiques. Les reins étaient inflammés, avec des zones nécrosées étendues claires et focales, et la rate avait légèrement grossi. A l’analyse histopathologique, le proventricule a présenté des nécroses glandulaires focales, une infiltration des cellules mononucléaires et une infiltration leucocytaire périvasculaire modérée. Une hémorragie des muqueuses a été observée, ainsi qu’un ternissement des villosités intestinales avec réduction de leur taille, et la présence de débris épithéliaux dans la lumière avec augmentation de l’infiltration leucocytaire dans la lamina propria. Dans le foie, une congestion modérée et diffuse de la sinusoïde et de la veine centrale était présente, ainsi que de nombreux foyers de nécroses hépatocytaires, des infiltrations mononucléaires, et cellulaires et périvasculaires. Il y avait une déplétion lymphoïde diffuse dans le nodule et autour des artérioles liénales, ainsi que sur tout le parenchyme. Les reins étaient congestionnés avec des zones de nécrose épithéliale tubulaire caractérisées par une caryrrhexis des noyaux. Salmonella a été trouvée dans le foie, la rate, le coeur, le sang du coeur et la moelle osseuse des oiseaux infectés. Ni signe clinique, ni lésion macroscopique, ni agent pathogène n’ont été observés chez les témoins.

Mots-clés


Poulet; Salmonella Paratyphi A; Pouvoir pathogène; Nigeria

Texte intégral :

PDF (English)


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.9954



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2006, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/legalcode

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès