Activités de pâturage, biodiversité et végétation pastorale dans la zone Ouest du Burkina Faso

E. Botoni Liehoun, P. Daget, J. César

Résumé


L’évolution de la biodiversité végétale en fonction de trois niveaux de pression foncière et pastorale (faible, modérée, forte) a été étudiée sur des parcours communautaires de la région subhumide du Burkina Faso. L’étude a été conduite sur des faciès de savanes arbustives à Detarium microcarpum. Ces savanes, très familières dans les paysages végétaux pâturés de la région, sont considérées comme un faciès de dégradation des formations originelles de la région. L’étude met en évidence une augmentation de la biodiversité avec l’augmentation de l’anthropisation et de la pression pastorale. Cette biodiversité élevée s’accompagne toutefois d’une dégradation de la valeur pastorale de la végétation. La production de biomasse et la valeur pastorale baissent de plus de la moitié en cas de pression pastorale forte. La part consommable de la biomasse est également très affectée car celle des espèces considérées comme fourragères médiocres atteint 34 à 68 p. 100 de la biomasse évaluée.

Mots-clés


Bovin; Biodiversité; Végétation; Savane; Detarium microcarpum; Dynamique des populations; Pâturage; Burkina Faso

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.9951



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2006, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/legalcode

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès