Continuing prevalence of African horse sickness in Nigeria

C.A.O. Adeyefa, C. Hamblin

Résumé


Les anticorps contre la peste équine africaine ont été recherchés au moyen du test ELISA dans les sérums d'équins provenant de dix régions du Nigeria nettement séparées les unes des autres. Les animaux testés comprenaient des chevaux importés ou exotiques, des chevaux de race indigène ou croisés localement et des ânes africains. Un pourcentage élevé des sérums (79,8 p. 100) était positif, ce qui confirme la permanence de la prévalence des anticorps contre la peste équine africaine chez les équins nigérians

Mots-clés


Âne; Cheval; Virus peste équine africaine; Épidémiologie; Anticorps; Test ELISA; Nigéria

Texte intégral :

PDF (English)


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.9483



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1995, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès