Beisnoitia besnoiti : chemotherapeutic trials in vivo and in vitro

V. Shkap, E. Pipano, H. Ungar Waron

Résumé


L'efficasité des sulfonamides, de la pyriméthamine, du trimothoprim, du lactate d'halofuginone, de l'oxytétracycline, de l'acéturate de dimizène et de la pentamidine a été examinée in vivo lors d'une infection expérimentale fatale à Besnoita besnoiti chez des mérions (Meriones tristami shawii). Une protection complète de l'animal a été obtenue avec une seule dose d'oxytétracycline à longue action injectée par voie intramusculaire à raison de 200 mg/Kg, alors qu'un taux de survie de 50 p. 100 a été observé à la dose de 20 mg/kg. Le traitement à l'oxytétracycline soluble à raison de 25 mg/kg pendant 9 jours consécutifs, a donné des résultats allant jusqu'à 76 p. 100 de survie. Les autres médicaments n'ont pas été efficases. Dans les expériences in vitro, l'oxytétracycline a été totalement inactive sur les endozoïtes B. Besnoiti. Le lactate d'halofiginone seul, chimiquement lié ou melangé aux immunoglobulines provenant de veaux sains, ou infectés par besnoitia, a été éxaminé in vitro dans des milieux de Vero infectés par B. benoiti. Le pourcentage de cellules parasitées a été nettement réduit à 0,5 p. 100pour les cultures traitées avec le médicaments seul, aprés une incubation de 96 heures, alors que le pourcentage était de 54 p. 100 chez les cellules témoins non traitées. La laison ou le mélange d'halofuginone avec les anticorps réduit l'activité du médicament. Cependant, l'inhibition observée dans la multiplication des endozïtes ne peut pas être attribuée à une activité spécifique anti-Besnoitia, puisque une réaction similaire a été obtenue avec des immunoglobulines provenant de bovins sains ou infectés par Besnoitia

Mots-clés


Parasitose; Thérapeutique médicamenteuse; Anticorps

Texte intégral :

PDF (English)


DOI: http://dx.doi.org/10.19182/remvt.8645



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1987, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès .