Expérience d'embouche des porcs avec mise au pâturage

J. Gilibert, P. Capitaine, H. Serres

Résumé


Deux expériences semblables, une en saison sèche et une en saison des pluies, ont été effectuées pour évaluer l'économie d'aliment concentré qui peut être réalisée en mettant sur du pâturage les porcs à l'engrais, entre les poids de 50 et 100 kg. Trois traitements alimentaires ont été appliqués à savoir : la stabulation permanente habituelle, la sortie sur pâturage artificiel et la sortie sur pâturage naturel. Les principaux résultats sont les suivants: Le pâturage naturel abaisse l'indice de consommation du concentré de 0,3 unité environ, et le pâturage artificiel de 0,4 unité réalisant une économie de 15 kg et 20 kg respectivement de concentré pour engraisser les porcs du poids de 50 à 100 kg

Mots-clés


Porcin; Engraissement; Pâturage; Gain de poids; Variation saisonnière; Analyse économique; Prairie naturelle; Madagascar

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.7587



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1968, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès