Sur les relations croisées des caractères antigènes et immunigènes des virus de la maladie de Carré et de la peste bovine : état actuel des recherches

P. Mornet, P. Goret, Y. Gilbert, Y. Goueffon

Résumé


1) Le virus de la peste bovine est susceptible d'infecter les carnivores et provoque chez eux une maladie cliniquement inapparente, mais génératrice d'anticorps neutralisants. Le virus de la maladie de Carré (souche furet) provoque chez les bovins une infection inapparente, décelable seulement par les techniques sérologiques. Les souches avianisées possèdent un pouvoir infectant irrégulier.

2) L'infection par le virus de la peste bovine confère aux carnivores une résistance solide à la maladie de Carré, immunité vraie, solide et durable (au moins 11 mois et demi). Réciproquement, l'infection par le virus de Carré confère aux bovins une immunité solide contre la peste bovine.

3) Les sérums contre la peste bovine neutralisent le virus de Carré in ovo et in vivo à des dilutions analogues à celles des sérums homologues. Les sérums contre la maladie de Carré neutralisent faiblement et irrégulièrement contre le virus bovipestique.

4) Le lapin semble indifférent au virus de Carré, qui n'engendre chez lui ni l'immunité ni la formation d'anticorps neutralisants.

5) La structure antigénique du virus bovipestique semble plus complexe que celle du virus de Carré, qui représenterait une forme dégradée de celui-ci.


Mots-clés


Virus maladie de carré; Virose; Peste bovine; Immunisation; Antigène; Histoire; Vaccin; Boeuf; Chien; Furet; Chèvre; Cheval; Serologie; Lapin

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.7082



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1960, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès