Effet de la salinité et de la restriction de l’eau d’abreuvement sur les métabolites sanguins des caprins Arbia en Algérie

Z. Mehalaine, K. Chaker-Houd, A. N. Ghamri, L. Mebirouk-Boudechiche, S. Matallah

Résumé


L’étude visait à déterminer l’effet du stress hydrique sur les métabolites sanguins des caprins de race Arbia en Algérie. Quatre groupes de dix boucs chacun ont été aléatoirement soumis à des régimes d’abreuvement différents : le groupe 1 (témoin) avait libre accès à une eau de source (trois litres), tandis que les groupes 2 et 3 recevaient la même eau enrichie respectivement de deux et cinq grammes de chlorure de sodium par litre. Le groupe 4 avait uniquement accès à 25 % de la quantité d’eau distribuée aux boucs du groupe témoin. A la fin de la période expérimentale, des prélèvements sanguins ont été réalisés afin de doser les protéines totales, la créatinine, l’albumine, l’urée, le cholestérol total et le glucose. Les différents traitements ont augmenté les concentrations plasmiques de l’albumine, de la créatinine, des protéines totales et du cholestérol total, ainsi que l’urée des animaux ayant subi une restriction hydrique. Cependant, ils n’ont pas affecté la glycémie. Ces résultats ont montré que l’exposition à court terme (12 jours) de boucs Arbia à la salinisation de l’eau d’abreuvement ou à une restriction hydrique affectait la majorité de leurs métabolites sanguins à l’exception du glucose.


Mots-clés


Caprin; eau saline; privation d’eau; métabolite; Algérie

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.31667



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2019, Z. Mehalaine, K. Chaker-Houd, A. N. Ghamri, L. Mebirouk-Boudechiche, S. Matallah

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès