Evaluation de la population folliculaire et de la qualité des ovocytes des vaches zébus (Bos indicus) en anœstrus anovulatoire

J. Kouamo, C. T. Zangue, A. P. Zoli

Résumé


L’étude, menée à l’abattoir municipal de Ngaoundéré, région de l’Adamaoua au Cameroun, visait à évaluer la population folliculaire et la qualité des ovocytes des vaches zébus locales en anœstrus anovulatoire. Sur 496 voies génitales examinées, 145 (29,2 %) présentaient un anœstrus anovulatoire. Le nombre moyen de follicules était de 37,5 ± 25,2 par vache. Le nombre de petits, moyens et grands follicules par vache était respectivement de 21,7 ± 18,7, 14,9 ± 12,1 et 0,9 ± 1,1. Les populations folliculaires des vaches cycliques ou en anœstrus anovulatoire étaient respectivement de 29,1 ± 18,1 et 41,9 ± 27,3 (p < 0,05). Le nombre d’ovocytes par vache était respectivement de 15,5 ± 4,5 et 15,6 ± 3,8 (p > 0,05) chez les vaches cycliques et en anœstrus anovulatoire. Le nombre d’ovocytes de grades I, II, III et IV était respectivement de 4,5 ± 4,1 (28,5 %), 4,1 ± 3,7 (26,2 %), 2,3 ± 2,4 (14,8 %) et 4,8 ± 5,6 (30,5 %). Cette étude a montré que l’anœstrus anovulatoire avait tendance à augmenter la population folliculaire mais n’avait aucun effet sur le nombre d’ovocytes récoltés. Le nombre d’ovocytes de grades I et II utilisables pour la maturation in vitro était significativement plus faible chez les vaches en anœstrus anovulatoire que chez les vaches cycliques (p < 0,05).


Mots-clés


Bos indicus; anestrus; follicule ovarien; ovule; Cameroun

Texte intégral :

PDF (English)


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.31666



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2019, J. Kouamo, C. T. Zangue, A. P. Zoli

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès