Effets de la dose de gonadotrophines sur l’œstrus et la production d’embryons chez les brebis Hamra et Ouled Djellal

I. Gharbi, A. S. Dechicha, M. Ferrouk, D. Baazize-Ammi, S. Kebbal, D. Guetarni

Résumé


L’application des techniques de superovulation et de production d’embryons est incontournable pour la conservation des ressources génétiques ovines. L’objectif de la présente étude a été d’évaluer l’effet de l’administration de deux doses d’hormone folliculostimulante d’origine porcine (pFSH) sur le délai d’apparition et la durée de l’œstrus, la réponse ovarienne, et la production d’embryons chez les brebis des races Ouled Djellal (OD) et Hamra (H). Les brebis OD (n = 15) et H (n = 14) ont été synchronisées par la pose d’éponges vaginales imprégnées avec 40 mg d’acétate de fluorogestone (FGA), et superovulées par l’administration de 16 ou 20 UA de pFSH durant les trois derniers jours du traitement progestagène. Le septième jour après œstrus et saillie naturelle, les embryons ont été collectés par laparotomie. Chez les brebis OD le début de l’œstrus a été plus précoce avec l’utilisation de 20 UA qu’avec celle de 16 UA (22,1 ± 4,5 vs 25,0 ± 3,5, p < 0,05), de même la durée de l’œstrus a été plus longue (34,0 ± 6,6 vs 40,0 ± 7,1, p < 0,05). Chez les brebis H l’augmentation de la dose de pFSH de 16 UA à 20 UA a induit une baisse de production d’embryons : taux de collecte 72,2 vs 47,1, p < 0,001 ; nombre de structures récoltées 5,9 ± 3,4 vs 3,6 ± 2,1, p < 0,05 ; nombre d’embryons récoltés 3,2 ± 1,9 vs 5,1 ± 2,6, p < 0,05 ; embryons de grade 1 et 2, 4,3 ± 2,4 vs 2,1 ± 1,7, p < 0,01. En revanche, chez les brebis OD le taux d’ovulation et la production d’embryons ont été nettement améliorés lors de l’utilisation d’une dose de 20 UA : nombre de corps jaunes 6,9 ± 3,9 vs 10,4 ± 5,4, p < 0,05 ; nombre d’embryons récoltés 3,2 ± 2,0 vs 5,1 ± 2,3, p < 0,05 ; embryons de grade 1 et 2, 2,2 ± 1,6 vs 4,3 ± 1,7, p < 0,05. Les résultats indiquent que la réponse ovulatoire, l’œstrus, et la production d’embryons sont influencés par la dose de la pFSH et par la race.


Mots-clés


ovin; brebis Ouled Djellal; brebis Hamra; superovulation; pFSH; embryon animal; Algérie

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.31639



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2018, Gharbi I., Dechicha A.S., Ferrouk M., Baazize-Ammi D., Kebbal S., Guetarni D.

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès