Altérations biochimiques sériques et hématologiques chez les bovins Peuhls Blancs présentant des lésions tuberculeuses

J. I. Ihedioha, I. J. Udeani, C. K. Ezeasor

Résumé


Cette étude a évalué les altérations biochimiques hématologiques et sériques associées à la présence de lésions tuberculeuses chez des bovins zébus Peuhls Blancs à l’abattoir de Nsukka, dans l’Etat d’Enugu, au Nigeria. Le diagnostic a été confirmé par la technique immunochromatographique et l’histopathologie. Sur 567 bovins examinés, dix (1,76 %) avaient des lésions tuberculeuses. Les bovins tuberculeux ont présenté une anémie normochrome normocytaire, une leucocytose, une lymphocytose, une éosinophilie et une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes. Les valeurs d’alanine aminotransférase sérique, d’albumine et d’urée ont été par ailleurs significativement plus faibles (p < 0,05) et les valeurs de globuline sérique significativement plus élevées (p < 0,05) que celles des témoins apparemment en bonne santé. Nous avons conclu que la présence de tubercules chez les bovins était associée à une altération des paramètres biochimiques sériques et hématologiques, qui peuvent être pertinents pour établir le diagnostic ante mortem de la tuberculose.


Mots-clés


Bos indicus; bovin Peuhl Blanc; tuberculose; hématologie; biochimie; Nigeria

Texte intégral :

PDF (English)


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.31531



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2018, J. I. Ihedioha, I. J. Udeani, C. K. Ezeasor

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès