Valorisation des tourteaux d’amandes d’hévéa et d’anacarde chez le porc en postsevrage et en croissance

N. D.V. Kouakou, C. E.M. Angbo-Kouakou, G. A. Koné, K. B. Kouame, F.D.P. Yéboué, M. Kouba

Résumé


La valorisation du tourteau détoxiqué d’amandes d’hévéa (Hevea brasiliensis) (TH) et du tourteau d’amandes déclassées de cajou (Anacardium occidentale) (TA) dans l’alimentation animale a été étudiée chez les porcs croisés de 28 jours (sevrage) à 180 jours. Ces animaux, répartis au sevrage en cinq lots, ont reçu soit un régime témoin (RT), soit un des quatre régimes expérimentaux contenant 7,5 % ou 15 % de TH (TH7,5 et TH15) ou de TA (TA7,5 et TA15). Les croissances journalières ont été de 246 ± 26, 198 ± 41, 191 ± 31, 154 ± 20 et 153 ± 31 g.j-1 de 29 à 89 jours d’âge, et de 511 ± 84, 456 ± 74, 463 ± 140, 460 ± 53 et 504 ± 48 g.j-1 de 90 à 180 jours d’âge, respectivement pour les régimes TH7,5, TH15, TA7,5, TA15 et RT. Les poids vifs à 180 jours ont été de 74 ± 6, 71 ± 10, 65 ± 12, 61 ± 5 et 65 ± 5 kg respectivement pour les mêmes régimes. Les résultats suggèrent que le TH et le TA peuvent être incorporés à 15 % sans effet néfaste dans la ration alimentaire des porcs locaux en postsevrage et en croissance en milieu tropical. Aussi, l’utilisation de ces tourteaux dans l’alimentation des porcs permettrait à la Côte d’Ivoire de réduire sa dépendance vis-à-vis de certaines matières premières importées comme le tourteau de soja.


Mots-clés


porcin; alimentation des animaux; tourteau d’oléagineux; noix de cajou; hévéa postsevrage; croissance; Côte d’Ivoire

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.31256

Affiliations

Fond Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA)



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2018, N. D.V. Kouakou, C. E.M. Angbo-Kouakou, G. A. Koné, K. B. Kouame, F.D.P. Yéboué, M. Kouba

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès