Les chemins pour durer en élevage ovin pastoral des Cévennes

B. Dedieu, J.Y. Pailleux

Résumé


Quels sont les chemins pour durer dans un contexte d’incerti­tude sur les conditions du futur ? Les logiques d’action sur le long terme sur lesquelles les éleveurs s’appuient pour déve­lopper ou adapter leur ferme dans leur contexte propre ont été décrites. Ces logiques renvoient à des choix relatifs au dimensionnement de l’activité agricole, à la spécialisation, aux choix techniques et commerciaux, au rapport à l’endet­tement et à l’incorporation de technologies. Les données provenaient d’élevages ovins des Cévennes, région pastorale méditerranéenne du sud de la France, à partir de relevés de trajectoires d’évolution des familles, des activités agricoles et de la conduite du troupeau ovin sur 30 ans (1982–2012). Si l’élevage ovin n’a pas vraiment changé dans ses dimensions techniques pendant cette période, trois logiques d’action sur le long terme ont été distinguées : une logique clanique qui donne l’opportunité d’une installation des enfants dans la ferme ou à proximité d’elle ; une logique centrée sur l’activité ovine avec un agrandissement du troupeau ; et une logique multiphase avec l’exploration successive de deux ou trois formules de conduite du troupeau ou de combinaison d’ac­tivités du ménage. Les logiques d’action identifiées ont été semblables à celles décrites dans d’autres études, si ce n’est qu’elles n’ont pas mis en avant de logique fondée sur l’ac­croissement de la productivité du troupeau avec incorporation de technologies, option trop éloignée du type de pastoralisme pratiqué dans les Cévennes.


Mots-clés


LiFLOD 2011; ovin; système d’élevage; adaptation; moyens d’existence durables; région méditerranéenne; France

Texte intégral :

PDF (English)


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.20593



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2016, B. Dedieu, J.Y. Pailleux

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès