Systèmes de surveillance formel et informel : comment construire des liens

S. Desvaux, M. Figuié

Résumé


Dans le contexte de la surveillance de l’influenza aviaire au Vietnam, des enquêtes ont été conduites auprès d’éleveurs de volailles et d’acteurs locaux de la santé animale dans deux communes du delta du fleuve Rouge afin d’identifier la circulation d’informations sanitaires concernant les volailles (contenu de l’information ; mode, rayon et rapidité de circulation ; acteurs impliqués ; actions déclenchées par les informations reçues ; incitations économiques et sociales à la diffusion ou à la rétention d’information). Les principaux résultats montrent que a) des réseaux de surveillance informels actifs existent, b) les niveaux d’alerte sont variables et les mesures appliquées par les éleveurs sont diverses et souvent éloignées des recommandations officielles, et c) l’agent vétérinaire communal constitue une articulation entre les systèmes informel et formel de surveillance. Nous concluons sur la nécessité pour les autorités de distinguer plus nettement les stratégies de surveillance de celles de contrôle et d’envisager une régionalisation de ce contrôle basée sur une prise en compte des spécificités épidémiologiques et des dynamiques des acteurs locaux.


Mots-clés


volaille; influenza aviaire; surveillance; sociologie; Viet Nam

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.20574



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2015, S. Desvaux, M. Figuié

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès