Stratégies d’adaptation des éleveurs bovins laitiers en zone montagneuse d’Algérie

A. Mouhous, V. Alary, J. Huguenin

Résumé


La production laitière peut constituer une part importante des revenus dans les exploitations de montagne en Kabylie. Nos travaux ont porté sur la caractérisation des élevages bovins dans cette zone, leur mode de conduite et les stratégies adoptées. Suite à un travail antérieur sur 97 élevages, nous avons procédé à un suivi de 17 exploitations de mars 2012 à février 2013. L’étude a permis d’identifier trois types d’exploitations  : a) les petites exploitations (< 8 unités de gros bétail [UGB] en moyenne) produisant principalement de la viande (type « viande ») ; b) les exploitations moyennes (12 UGB) à dominance laitière (type « lait ») ; et c) les grandes exploitations (> 46 UGB) avec une production mixte de lait et de viande (type « mixte »). L’alimentation des vaches a été basée sur du concentré toute l’année, en moyenne 8 kg/vache/ jour pour les deux premiers types d’exploitations et jusqu’à 11 kg/vache/jour pour le troisième. La vente annuelle de lait par vache a été de 3 000 kg environ pour le type viande, et de 4 000 kg pour les types lait et mixte. Les revenus des exploitations spécialisées (viande ou lait) ont été similaires (moins de 400 000 dinars algériens [DZD] par an, soit 3 896 €), alors que le type mixte a généré des revenus supérieur à 3 millions de DZD/an (soit 33 139 €). L’étude a montré que les stratégies adoptées dépendaient beaucoup de la capacité des éleveurs à obtenir des dotations. Elle permet de mieux appréhender les dynamiques actuelles des systèmes d’élevage en zone montagneuse, selon leurs atouts et leurs faiblesses.


Mots-clés


Bovin laitier; Système d’élevage; Aptitude laitière; Montagne; Adaptation de la production; Politique de développement; Algérie

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.20561



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2015, A. Mouhous, V. Alary, J. Huguenin

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès