Systèmes agroforestiers à cacaoyers et transition capitaliste : l’exemple du Centre-Cameroun

P. Pédelahore

Résumé


La production cacaoyère camerounaise est issue de systèmes agroforestiers com-plexes. Après une longue période de stag-nation entre 1963 et 1993, cette produc-tion a doublé entre 1993 et 2013. Quels sont les exploitants agricoles qui portent ces dynamiques d’accroissement de la production cacaoyère ? Sur quels moyens de production et stratégies se sont-ils ap-puyés pour parvenir à relancer cette filière et à en doubler la production sur une aussi courte période ? Pour contribuer à appor-ter des éléments de réponse à ces ques-tions, des entretiens semi-directifs ont été conduits auprès de 82 planteurs repré-sentatifs de la diversité du principal bas-sin de production, dans la région Centre. Les résultats obtenus montrent que l’essor de la production cacaoyère de la zone étu-diée repose en grande partie sur la mon-tée en puissance des formes patronale et capitaliste de la production agricole. Ces planteurs d’un genre nouveau investissent d’importants volumes de capitaux finan-ciers d’origine urbaine dans la création de grandes plantations dans les zones de fronts pionniers. Ces résultats incitent à analyser l’évolution de ces systèmes agro-forestiers en portant une plus grande at-tention qu’auparavant aux interactions en-tre les différentes formes de production (familiale, patronale, capitaliste) et entre les trajectoires d’accumulation en capital qui se développent en milieu rural et en milieu urbain.

Mots-clés


agroforesterie, cacao, accu-mulation en capital, Cameroun.

Texte intégral :

PDF

Références


FOLEFACK D. P., 2010. Pauvreté et répartition des revenus en zone cacaoyère du Cameroun. Tropicultura, 28 (1) : 5-9.

GAFSI M., 2006. Exploitation agricole et agriculture durable. Cahiers Agricultures, 15 (6) : 491-497.

GARRITY D. P., 2004. Agroforestry and the achievement of the Millenium Development Goals. Agroforestry Systems, 61-62 (1-3): 5-17.

GHIGLIONE R., MATALON B., 1998. Les enquêtes sociologiques. Théories et pratiques. Paris, France, Armand Colin.

GRIFFON M., 2002. Révolution Verte, Révolution Doublement Verte. Quelles technologies, institutions et recherche pour les agricultures de l’avenir ? Mondes en développement, 117 : 39-44.

INS, 2000. Annuaire statistique du Cameroun. République du Cameroun, Institut national de la statistique (INS).

JAGORET P., 2011. Analyse et évaluation de systèmes agro-forestiers complexes sur le long terme : application aux sys-tèmes de culture à base de cacaoyer au Centre-Cameroun. Thèse de doctorat, Montpellier SupAgro, France, 235 p.

JAGORET P., COUVE C., BOUAMBI E., MENIMO T., DOMKAM I., NYASSÉ S., 2006. Caractérisation des systèmes de cacao-culture du Centre-Cameroun. Yaoundé, Cameroun, Cirad-Irad-MAEE, 101 p.

KAMDEM C., 2010. L’économie du cacao au Cameroun. Uni-versité de Yaoundé II SOA, Cameroun.

LANDAIS E., 1996. Typlologies d’exploitations agricoles. Nouvelles questions, nouvelles méthodes. Économie Rurale, 236 : 3-15.

LÉNA P., 1979. Transformation de l’espace rural dans le front pionnier du Sud-Ouest ivoirien. Thèse de doctorat 3e cycle, Université Paris X-Nanterre, France, 345 p.

LEPLAIDEUR A., 1989. Vie et survie domestique en zone forestière camerounaise : la reproduction simple est-elle assurée ? In : Eldin M., Milleville P. (éds). Le risque en agri-culture. Paris, France, Orstom, coll. À travers champs, 227-290.

LESOURD M., 1982. L’émigration Baoulé vers le Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire. Thèse de doctorat 3e cycle, Université Paris X-Nanterre, France, 526 p.

LOSCH B., DAVIRON B., FREUD C., GERGELY N., 1992. Relance régionalisée de la production paysanne de café et de cacao au Cameroun. Étude de faisabilité. Phase 1 : Cadrage général de la relance. Yaoundé, Cameroun, Cirad/Sofreco, 87 p.

LOSCH B., FUSILLIER J.-L., DUPRAZ P., 1991. Stratégies des producteurs en zone caféière et cacaoyère du Cameroun. Quelles adaptations à la crise ? Montpellier, France, Cirad-DSA, coll. Documents Systèmes agraires, 12, 252 p.

MANGA ESSOUMA F., 2013. Systèmes agroforestiers à base de cacaoyers : Dynamiques et stratégies des acteurs à Akongo (région du Centre-Cameroun). Université de Yaoundé 1, Came-roun, 107 p.

MATHEY E., PASCAUD C., 2010. Comment améliorer la com-pétitivité des exploitations agricoles face à l’avancée du front pionnier ? Mise en oeuvre d’un diagnostic agraire dans l’arrondissement de Konye (Cameroun). Montpellier, France, SupAgro/IRC, 147 p.

NGONO F., 2013. Systèmes agroforestiers cacao : évolution et stratégie des acteurs dans le village de Talba. Mémoire de stage d’ingénieur, Université de Yaoundé 1/Cirad/IRD, Came-roun, 77 p.

OLIVIER DE SARDAN J.-P., 1995. La politique du terrain. Sur la production des données en anthropologie. Enquête, Les terrains de l’enquête, 1 : 71-109.

ORSTOM, 1959. Atlas du Cameroun. Planche phytogéographie au 1/2 000 000. Bondy, France, Orstom.

PÉDELAHORE P., 2014. Farmers accumulation strategies and agroforestry systems intensification: The example of cocoa in the Central region of Cameroon over the 1910-2010 period. Agroforestry Systems, 88 (6): 1157-1166..

PÉDELAHORE P., 2012. Stratégies d’accumulation des exploi-tants agricoles  : l’exemple des cacaoculteurs du Centre-Cameroun de 1910 à 2010. Thèse de doctorat en géographie, Université de Toulouse-Le Mirail, France, 440 p.

PÉDELAHORE P., TCHATCHOUA R., TONKA M., NTSAMA M., ANDRIEU N., 2011. Resituer l’adoption des propositions techniques de la recherche dans les stratégies d’adaptation des exploitants agricoles familiaux. Revue d’Élevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 64 (1-4) : 33-41. [En ligne] http://remvt. cirad.fr/CD/derniers_num/2011/REMVT11_1-4.pdf.

PERROT C., 1990. Typlogie d’exploitations construite par agrégation autour de pôles définis à dire d’experts. Inra Pro-ductions Animales, 3 (1) : 51-66.

PNUD-FAO, 1977. Recensement mondial de l’agriculture et établissement d’un système permanent de statistiques cou-rantes. Cameroun, Congo, Gabon, Empire Centrafricain, Tchad. Résultats du recensement agricole 1972/1973 pour le Came-roun. Pnud/FAO, 360 p.

PNUD, 2000. Études socio-économiques régionales au Came-roun. Éradication de la pauvreté. Amélioration des données sociales. Province du Centre. République du Cameroun, Ministère des Investissements publics et de l’Aménagement du Territoire, Programme des Nations unies pour le dévelop-pement, Bureau des services d’appui aux projets, 156 p.

RUF F., 1995. Booms et crises du cacao. Les vertiges de l’or brun. Paris, France, Karthala/Cirad/Ministère de la Coopération.

SABOURIN E., CARON P., TONNEAU J.-P., 2004. Dynamiques territoriales et trajectoires de développement local : retour d’expériences dans le Nordeste brésilien. Cahiers Agricultures, 13 (6) : 539-545.

SANTOIR C., BOPDA A., 1995. Atlas régional. Sud-Cameroun. Paris, France, Orstom.

SOINI E., 2005. Changing livelihoods on the slopes of Mt. Kilimanjaro, Tanzania: Challenges and opportunities in the Chaga homegarden system. Agroforestry Systems, 64 (2): 157-167.

SONWA D. J., WEISE S. F., NDOYE O., JANSSENS M., 2003. Promotion des agroforêts cacao en Afrique de l’Ouest et Centrale (AOC). XIIe Congrès forestier mondial, Québec City, Canada, 21-28 septembre 2003.

VARLET F., 1997. Réformes des institutions dans les filières cacao et café au Cameroun. Chronique des années 1990 à 1997. Montpellier, Cirad-Sar, 55 p.

VARLET F., 2000. Institutions publiques et croissance agricole au Cameroun. Thèse agro-économie. Ensa de Montpellier, France, 467 + 320 p.

WEBER J., 1974. Types de surproduit et formes d’accumulation. La province cacaoyère du centre-sud Cameroun. Yaoundé, Cameroun, Orstom, 69-85.




DOI: https://doi.org/10.19182/bft2014.321.a31218



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2014, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X