L’agroforesterie sous climat tropical humide : une diversité de pratiques pour répondre à des objectifs spécifiques et à des contraintes locales

E. PENOT, L. FEINTRENIE

Résumé


L’agroforesterie consiste en l’association dans l’espace ou dans le temps d’un ligneux (arbre, palmier, liane) avec une ou plusieurs espèces annuelles ou pluriannuelles. Les systèmes agroforestiers se caractérisent ainsi par le degré de complexité des associations végétales qui les composent, et par leur structure spatiale, décrite en termes de strates verticales et de répartition horizontale (occupation des sols). Ces systèmes sont très variés, allant de l’association d’une culture pérenne plantée en lignes avec des cultures intercalaires à des systèmes complexes associant une multitude d’espèces végétales pérennes, pluriannuelles et annuelles dans une architecture multi -strates proche de celle d’une forêt naturelle, ces derniers systèmes étant communément appelés agroforêts. Ces sys-tèmes agroforestiers sont alors des plantations paysannes combinant des cultures de rente pérennes (hévéa, caféier, cacaoyer, cocotier…) avec d’autres plantes utiles comme des arbres à bois, des arbres fruitiers, des cultures vivrières, des matériaux pour l’artisanat (palmier, rotin, bambou) et des plantes médicinales...

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft2014.321.a31212

Affiliations

cirad



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2014, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X