Valeurs d’usage des ligneux utilisés en agroforesterie : les cacaoyères du Centre-Cameroun


Résumé


En zone tropicale humide, la valeur des systèmesagroforestierspour lesagriculteurs est souvent difficile à évaluer. À partir d’un inventaire floristique réalisé dans 14 cacao- yères agroforestières du Centre-Cameroun, l’article propose leur évaluation participative basée sur la méthode de distribution des cailloux mobilisée pour quantifier la valeur accordée par les agriculteurs à chaque espèce en fonction des usages attribués. Au total, 86 espèces ligneuses ont été inventoriées. Les cinq espèces les plus fré- quentes ont été le safoutier, Dacryodes edulis, avec 18 % des arbres inventoriés, l’avocatier, Persea americana,  avec  11 %, le fraké, Terminalia superba, avec 10 %, le figuier, Ficus mucoso, avec 5 %, et Albizia adianthifolia, avec 3 %. Vingt-deux espèces (26 %) n’ont eu aucun usage pour les agri- culteursqui ont défini sept usagesdifférents pour lesautresespècesinventoriées. Parmi cesespèces, la valeur d’usage la plusélevée a été attribuée au cacaoyer (20 %). Ensuite, par ordre décroissant, les cinq espèces qui ont eu les valeurs d’usage les plus élevées ont été l’ayous, Triplochyton scleroxylon, le sapelli, Entandrophragma cylindricum, le safoutier, Dacryodes edulis, le palmier à huile, Elaeis guineensis, et le manguier, Mangifera indica. Le profil d’usage des cacaoyères a montré qu’elles sont princi- palement pilotées par les agriculteurs pour la vente de produits ligneux et non ligneux, l’autoconsommation de produitsnon ligneux et de produits médicinaux. Les résultats indiquent que les innovations techniques visant à améliorer lessystèmesagroforestiers cacaoyersdoivent tenir compte de leur com- plexité et de leur plurifonctionnalité.


Mots-clés


Theobroma cacao L., agrofo- resterie, connaissances locales, gestion des ressources naturelles, évaluation par- ticipative, méthode de distribution des cailloux, Cameroun.

Texte intégral :

PDF

Références


BIDZANGA N., FOTSING B., AGOUME V., BIRANG A. M.,

ONGUENE A. N., ZAPFACK L., 2009. Mycotrophie et connais- sances paysannes des essences fertilitaires dans les agroforêts à base de cacaoyers du Sud Cameroun. Cameroon Journal of Experimental Biology, 5 : 79-86.

BISSELEUA D. H. B., MISSOUP A. D., VIDALS., 2009. Biodiversity

conservation, ecosystem functioning, and economic incentives under cocoa agroforestry intensification. Conservation Biology, 23 (5): 1176-1184.

EYOG MATIG O., NDOYE O., KENGUE J., AWONO A., 2006. Les

fruitiers forestiers comestibles du Cameroun. Cotonou, Bénin, IPGRI/Saforgen/Irad/Cifor, 204 p.

FRANZEL S., 2001. Use of an indigenous board game, “Bao”, for assessing farmers’ preferences among alternative agri- cultural technologies. In: Peters G. H., Pingali P. (eds). Tomor- row’s agriculture: incentives, institutions, infrastructure and innovations. Oxford, Royaume-Uni, Ashgate, 416-424.

HUXLEY P. A., 1999. Tropical Agroforestry. Londres, Royaume- Uni, Blackwell Science, 371 p.

ICCO, 2012. The world cocoa economy: past and present. Londres, Royaume-Uni, ICCO, 42 p.

JAGORET P., MICHEL-DOUNIAS I., MALÉZIEUX E., 2011. Long-

term dynamics of cocoa agroforests: a case study in central Cameroon. Agroforestry Systems, 81 (3): 267-278.

JAGORET P., MICHEL-DOUNIAS I., SNOECK D., TODEM NGNOGUE

H., MALÉZIEUX E., 2012. Afforestation of savannah with cocoa agroforestry systems: a small-farmer innovation in central Cameroon. Agroforestry Systems, 86: 493-504.

LEAKEY R. R. B., TCHOUNDJEU Z., 2001. Diversification of tree crops: domestication of companion crops for poverty reduction and environmental services. Experimental Agriculture, 37 (3): 279-296.

LEPLAIDEUR A., 1985. Les systèmes agricoles en zone fores- tière : les paysans du Centre et du Sud Cameroun. Paris, France, Cirad-Irat, 615 p.

MARTIN J. F., ROY E. D., DIEMONT S. A. W., FERGUSON B. G.,

Traditional Ecological Knowledge (TEK): Ideas, inspiration, and designs for ecological engineering. Ecological Engineering, 36 (7): 839-849.

NAIR P. K. R., 1993. An introduction to agroforestry. Dordrecht, Pays-Bas, Kluwer Academic Publishers, Nairobi, Kenya, Icraf, 292 p.

RUF F., SCHROTH G., 2004. Chocolate forests and monocultures: A historical review of cocoa growing and its conflicting role in tropical deforestation and forest conservation. In: Schroth G., Da Fonseca G. A. B., Harvey C. A., Gascon C., Vasconcelos

H. L., Izac A. M. N. (eds). Agroforestry and biodiversity con- servation in tropical landscapes Washington, États-Unis, Island Press, 107-133.

RUIZ PÉREZ M., NDOYE O., EYEBE A., 1999. Marketing of

non-wood forest products in the humid forest zone of Cameroon. Unasylva, 198: 12-19.

SANTOIR C., BOPDA A., 1995. Atlas régional Sud-Cameroun. Paris, France, Orstom, 53 p.

SHEIL D., PURI R. K., BASUKI I., VAN HEIST M., WAN M., LISWANTI N., RUKMIYATI, SARDJONO M. A., SAMSOEDIN I., SIDIYASA K., CHRISANDINI., PERMANA E., ANGI E. M., GATZ- WEILER F., JOHNSON B., WIJAYA A., 2004. À la découverte de

la biodiversité, de l’environnement et des perspectives des populations locales dans les paysages forestiers. Méthodes pour une étude pluridisciplinaire du paysage. Jakarta, Indo- nésie, Cifor, 97 p.

SCHRECKENBERG K., AWONO A., DEGRANDE A., MBOSSO C.,

NDOYE O., TCHOUNDJEU Z., 2006. Domesticating indigenous fruit trees to reduce poverty. Forest Trees Livelihoods, 16: 35-51.

SONWA D. J., NKONGMENECK A. B., WEISE S. F., TCHATAT M.,

ADESINA A. A., JANSSENS M. J., 2007. Diversity of plants in cocoa agroforests in the humid forest zone of Southern Cameroon. Biodiversity and Conservation, 16 (8): 2385-2400.

TORQUEBIAU E. F., MARY F., SIBELET N., 2002. Les associations

agroforestières et leurs multiples enjeux. Bois et Forêts des Tropiques, 271 : 23-35.

VIVIEN J., FAURE J.-J., 1985. Arbres des forêts denses d’Afrique centrale. Espèces du Cameroun. Paris, France, Agence de coopération culturelle et technique, 565 p.

ZAPFACK L., ENGWALD S., SONKE B., ACHOUNDONG G.,

BIRANG A. M., 2002. The impact of land conversion on plant biodiversity in the forest zone of Cameroon. Biodiversity and Conservation, 11 (11): 2047-2061.




DOI: https://doi.org/10.19182/bft2014.321.a31217



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2014, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X