Image de la page couverture

Perception d’espèces agroforestières et de leurs services écosystémiques par trois groupes ethniques du bassin versant de Boura, zone soudanienne du Burkina Faso

M. Cissé, B.A. Bationo, S. Traoré, I.J. Boussim

Résumé


En zone tropicale, les services écosystémiques associés aux espèces agroforestières sont peu connus. Une enquête ethnobotanique a été conduite dans le bassin versant de Boura pour appréhender la perception des espèces agroforestières et leurs services écosystémiques. Des interviews semi-structurées et des observations directes ont été réalisées auprès de 214 chefs d'exploitation (CE) appartenant aux groupes ethniques Sissala, Dagara et Mossi. Les caractéristiques socio-économiques des CE, les espèces ligneuses conservées dans les champs et leurs services écosystémiques ont été recensés. L’importance des espèces a été déterminée selon la méthode de l’indice culturel d’importance (ICT). Des tests de comparaison des réponses et des modèles linéaires généralisés ont été réalisés à l’aide du logiciel R.3.3.2. Au total, 64 espèces ligneuses appartenant à 59 genres et 30 familles ont été recensées. Ces espèces fournissent aux communautés 17 services écosystémiques répartis en quatre catégories. Vitellaria paradoxa (ICT = 10,45) et Parkia biglobosa (ICT = 7,80) sont deux espèces agroforestières clés pourvoyeuses de services écosystémiques à l’ensemble des communautés. L’ordination non métrique (NMS) de la matrice d’occurrence des espèces agroforestières indique qu’en dépit des similitudes de connaissances ethnobotaniques les groupes ethniques Dagara et Sissala manifestent différentes préférences dans la conservation d’essences ligneuses spécifiques dans les champs. Le groupe ethnique, le genre, la taille du ménage, le niveau d’éducation et l’expérience du chef d’exploitation sont les principaux facteurs déterminant la perception et la conservation des espèces agroforestières. La sélection d’essences végétales pour les interventions agroforestières doit tenir compte des facteurs socio-économiques déterminant les préférences des communautés.


Mots-clés


agroforesterie, indice culturel d’importance, services écosystémiques, bassin versant, biodiversité, Burkina Faso

Texte intégral :

PDF

Références


Abegg C., Bayala J., Belem M., Kalinganire A., 2006. Facteurs socio-économiques influençant la biodiversité ligneuse des parcs agroforestiers de deux villages du plateau central du Burkina Faso. Schweizerische Zeitschrift fur Forstwesen, 157 (1) : 17-23.

Albuquerque U. P., Lucena R. F. P., Cunha L. V. F. C., Alve R. R. N., 2014. Methods and techniques in ethnobiology and ethnoecology. New York, USA, Springer Protocols Handbooks, Humana Press, 480 p. DOI: 10.1007/978-1-4614-8636-7_1

Bationo B. A., Yélémou B., Ouedraogo S. J., 2004. Le neem (Azadirachta indica A. Juss.), une espèce exotique adoptée par les paysans du centre-ouest du Burkina Faso. Bois et Forêts des Tropiques, 282 (4) : 5-10. https://doi.org/10.19182/bft2004.282.a20219

Bationo B. A., 2010. Systèmes et pratiques agroforestiers. In : Thiombiano A., Kampmann D. (éds). Atlas de la biodiversité de l’Afrique de l’Ouest, tome II, volume II : Burkina Faso. Ouagadougou et Frankfurt/Main, 252-255.

Bationo B. A., Alkassoum Maïga A., Compaore P., Antoine Kalinganire A., 2010. Dimension socioculturelle du baobab (Adansonia digitata L.) dans le Plateau central du Burkina Faso. Bois et Forêts des Tropiques, 306 : 23-32.

https://doi.org/10.19182/bft2010.306.a20428

Bayala J., Sanou J.,Teklehaimanot Z., Kalinganire A., Ouedraogo S. J., 2014. Parklands for buffering climate risk and sustaining agricultural production in the Sahel of West Africa. Current Opinion in Environmental Sustainability, 6: 28-34.

Belem B., Olsen C. S., Bellefontaine R., Guinko S., Lykke A. M., Diallo A., Boussim I. J., 2008. Identification des arbres hors forêt préférés des populations du Sanmatenga (Burkina Faso). Bois et Forêts des Tropiques, 298 : 53-64. https://doi.org/10.19182/bft2008.298.a20366

Boffa J.-M., 2000. Les parcs agroforestiers en Afrique de l’Ouest : clés de la conservation et d’une gestion durable. Unasylva, 200 (51) : 11-17.

Bonkoungou E. G., Alexandre D. Y., Ayuk E. T., Depommier D., Morant P., Ouadba J. M., 1994. Les parcs agroforestiers des zones semi-arides d‘Afrique de l‘Ouest. Conclusions et recommandations d‘un symposium international, 25-27 octobre 1994, Ouagadougou, Burkina Faso, 22 p.

Brandt R., Mathez-Stiefe S.-L., Lachmuth S., Hensen I., Rist S., 2013. Knowledge and valuation of Andean agroforestry species: the role of sex, age, and migration among members of a rural community in Bolivia. Journal of Ethnobiology and Ethnomedicine, 9: 83. https://doi.org/10.1186/1746-4269-9-83

Dao A., 2013. Étude comparée de la gestion locale sur la diversité et la structure des parcs agroforestiers en zone nord-soudanienne du Burkina Faso : cas des types de production agricole. Mémoire DEA, Université de Ouagadougou, Burkina faso, 67 p.

Deb S., Arunachalam A., Das A., 2009. Indigenous Knowledge of Nyishi tribes on traditional agroforestry systems. Indian Journal of Traditional Knowledge, 8 (1): 41-46.

Diop M., Sambou B., Goudiaby A., Guiro I., Niang-Diop F., 2011. Ressources végétales et préférences sociales en milieu rural sénégalais. Bois et Forêts des Tropiques, 310 (4) : 57-68. https://doi.org/10.19182/bft2011.310.a20459

Fontès J., Guinko S., 1995. Carte de la végétation et de l’occupation du sol au Burkina Faso. Notice explicative. Ministère de la Coopération française, Projet campus (8813101). Toulouse, France, Université Paul Sabatier, 67 p.

Ganaba S., 2010. Importance de la recherche scientifique dans la conservation. In : Thiombiano A., Kampmann D. (éds). Atlas de la biodiversité de l’Afrique de l’Ouest, tome II, volume II : Burkina Faso. Ouagadougou et Frankfurt/Main, 422-429. https://www.uni-frankfurt.de/47671163/CI_Atlas_complete.pdf

Guigma Y., Zerbo P., Millogo-Rasilodimby J., 2012. Utilisation des espèces spontanées dans trois villages contigus du Burkina Faso. Tropicultura, 30 (4) : 230-235.

Hervouët J.-P., 1993. Faidherbia albida : un témoin des mutations agraires. In : Vandenbeldi R. J., Renard C. (éds). Faidherbia albida dans les zones tropicales semi-arides d’Afrique de l’Ouest. Comptes rendus d’un atelier du 22 au 26 avril 1991, Niamey, Niger. Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides, Centre international de recherche en agroforesterie, 165-169. http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_6/b_fdi_47-48/010011408.pdf

Houéhanou D. T., Assogbadjo A. E., Chadare F. J., Zanvo S., Sinsin B., 2015. Approches méthodologiques synthétisées des études d’ethnobotaniques quantitatives en milieu tropical. Annales des Sciences Agronomiques, 19 (spécial Projet Undesert-UE) : 173-193.

Hounsode D. M. T., Assogbadjo A. E., Houéhanou D. T., Glele Kakaï R. L., Agbangla C., 2016. Facteurs socioéconomiques influençant l’usage des raphias au Bénin (Afrique de l’Ouest). REV. CAMES, 4 (01) : 2-17. http://bj.chm-cbd.net/ressources/suivi-de-la-spanb/axe-strategique-3.-mise-en-place-d-un-mecanisme-de-planification-de-gestion-des/strategique-e/objectif-14/facteurs-socioeconomiques-influencant-l-usage-des-raphias-au-benin-afrique-de-l

Institut national de la statistique et de la démographie (INSD), 2006. Recensement global de la population et de l’habitat. Cotonou, Bénin.

Kalinganire A., Kaya B., Niang A., Kindt R., Muraya P., Coe R., 2005. Caractérisation de la biodiversité ligneuse dans les zones en marge du désert : Manuel de procédures. Nairobi, Kenya, ICRAF, Occasional Paper 3, 38 p.

Kristensen M., Lykke A. M., 2003. Informant-based valuation of use and conservation preferences of savanna trees in Burkina Faso. Economic Botany, 57 (2): 203-217.

Larwanou M., Oumarou I., Snook L., Danguimbo I., Eyog-Matig O., 2010. Pratiques sylvicoles et culturales dans les parcs agroforestiers suivant un gradient pluviométrique nord-sud dans la région de Maradi au Niger. Tropicultura, 28 (2) : 115-122. http://www.forestday.org/fileadmin/downloads/fd5/Tropicultura.pdf

Millenium Ecosystem Assessment (MEA), 2005. Ecosystems and human well-being: Scenarios. Washington DC, USA, Island Press, 596 p.

Ministère de l’Environnement et du Cadre de Vie (MECV), 2004. Arrêté n° 2004-019 portant détermination de la liste des espèces forestières bénéficiant de mesures de protection particulière. MECV, 3 p.

Moore S., 2008. The role of Vitellaria Paradoxa in poverty reduction and food security in the Upper East region of Ghana. Earth & Environment, 3: 209-245.

Ngom D., Charahabil M. M., Sarr O., Bakhoum A., Akpo L. E., 2014. Perceptions communautaires sur les services écosystémiques d’approvisionnement fournis par le peuplement ligneux de la Réserve de Biosphère du Ferlo (Sénégal). Vertigo, 14 (2). https://vertigo.revues.org/15017

Orwa C., Mutua A., Kindt R., Jamnadass R., Simons A., 2009. Agroforestree Database: a tree reference and selection guide version 4.0. World Agroforestry Centre, Kenya. http://www.worldagroforestry.org/af/treedb/

Ouachinou J. M.-A. S., Adomou A. C., Dassou G. H., Yedomonhan H., Tossou G. M., Akoegninou A., 2017. Connaissances et pratiques ethnobotaniques en médecines traditionnelles vétérinaire et humaine au Bénin : similarité ou dissemblance. Journal of Applied Biosciences, 113 : 11174-11183. http://dx.doi.org/10.4314/jab.v113i1.6

Ouedraogo I., Nacoulma B. M. I., Hahn K., Thiombiano A., 2014. Assessing ecosystem services based on indigenous knowledge in south-eastern Burkina Faso (West Africa). International Journal of Biodiversity Science, Ecosystem Services & Management, 10 p.

Programme national de gestion des terroirs (PNGT 2), 2007. Plan Communal de développement de Bourra. PNGT 2, Bénin, 99 p.

Raison J.-P., 1988. Les « parcs » en Afrique : État des connaissances et perspectives de recherche. Paris, France, EHESS, Encyclopédie des techniques agricoles en Afrique tropicale, 117 p.

Savonnet G., 1970. Atlas des structures agraires au Sud du Sahara. Pina (Haute-Volta), Paris, Orstom, 4, 66 p. + cartes et photos.

Savadogo S., Sop T. K., Thiombiano A., 2017. Sacred and totemic plants among thirty two ethnic groups in Burkina Faso: implications for biodiversity conservation. Annales des Sciences Agronomiques, 21 (1): 89-120. https://www.ajol.info/index.php/asab/article/view/151395

Tardío J., Pardo-de-Santayana M., 2008. Cultural Importance Indices: A Comparative Analysis Based on the Useful Wild Plants of Southern Cantabria (Northern Spain). Economic Botany, 62 (1): 24-39.

Thiombiano A., Schmidt M., Dressler S., Ouedraogo A., Hahn K., Zizka G., 2012a. Catalogue des plantes vasculaires du Burkina Faso. Boissiera, 65 : 1-391.

Thiombiano D. N. E., Lamien N., Dibong D. S., Boussim I. J., Belem B., 2012b. Le rôle des espèces ligneuses dans la gestion de la soudure alimentaire au Burkina Faso. Sécheresse, 23 : 86-93.

Traoré L., Ouedraogo I., Ouedraogo A., Thiombiano A., 2011. Perceptions, usages et vulnérabilité des ressources végétales ligneuses dans le Sud-Ouest du Burkina Faso. International Journal of Biological and Chemical Sciences, 5 (1) : 258-278.

Yaméogo G., Yélémou B., Traoré D., 2005. Pratique et perception paysannes dans la création de parc agroforestier dans le terroir de Vipalogo (Burkina Faso). Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement, 9 (4) : 241-248. http://www.pressesagro.be/base/text/v9n4/241.pdf

Zomboudre G., Zombre G., Ouedraogo M., Guinko S., Roymacauley H., 2005. Productivité du maïs (Zea mays L.) associé au karité (Vitellaria paradoxa Gaertn.) dans un système agroforestier. Rev. CAMES, Série A, 3 : 19-27.




DOI: https://doi.org/10.19182/bft2018.338.a31680



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2019, BOIS & FORETS DES TROPIQUES

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X