Image de la page couverture

Impact de Chromolaena odorata sur la régénération d’arbres natifs dans les forêts secondaires de la Lama, au Bénin

A. Gbètoho, A. Kingbo, P. Kiki, D. Gnanguènon-Guéssè, A. Aoudji, K. Koura, Y. Togni, J. Ganglo

Résumé


Les espèces exotiques envahissantes (IAS) peuvent avoir un impact négatif sur la régénération forestière. Cette étude a pour objectif d’évaluer les impacts de Chromolaena odorata sur la régénération arborée dans des forêts secondaires, ainsi que les moyens de les contrôler à bas prix. Les données ont été recueillies dans 77 parcelles rectangulaires de 0,5 ha dans des forêts secondaires du district de la Lama (Bénin, Afrique occidentale). Dans chaque parcelle, on a mesuré le dbh d’arbres et rejets (de dbh ≥ 10 cm) avec un ruban métrique, compté le nombre de rejets et mesuré la densité de recouvrement avec un densitomètre. La couverture de C. odorata, l’IAS ciblée, a été estimée dans une échelle de 0 (absence) à 100 % (couvert fermé). Les taillis et rejets ont été catégorisés dans trois groupes en fonction de leurs besoins de lumière (pionnier, non-pionnier léger besoin, et tolérant à l’ombre). C. odorata, densité de recouvrement, densité d’arbres, surface terrière, diamètre principal et recouvrement moyen ont été comptés et utilisés comme variables. Des coefficients de corrélation bilatérale entre les variables ont été calculés. Une analyse de régression, utilisant des modèles linéaires généralisés dans le logiciel R pour mettre en corrélation les variables du nombre de taillis/rejets par catégorie, a montré que C. odorata était en train d’éviter à la fois le développement des semis et des rejets de toutes les espèces, indépendamment de leurs catégories de besoin de lumière. Cependant, le couvert fermé avait une corrélation négative avec le couvert de l’herbe et peut être un moyen biologique de contrôler les IAS dans des forêts secondaires et dégradées.


Mots-clés


régénération naturelle, espèces exotiques envahissantes, contrôle biologique, facilitation écologique, restauration forestière, gestion forestière, Bénin, Afrique occidentale

Texte intégral :

PDF

Références


Aboh A. B., 2008. Phytosociologie, écologie, potentialités et aménagement des pâturages naturels envahis par Chromolaena odorata et Hyptis suaveolens en zone soudano-guinéenne (Bénin). Thèse de Doctorat, UAC, FLASH.

Baraloto C., 2003. Régénération forestière naturelle : de la graine à la jeune tige. Revue forestière française, numéro spécial, 187 p.

Bonino E. E., Araujo P., 2005. Structural differences between a primary and a secondary forest in the Argentine Dry Chaco and management implications. Forest Ecology and Management, 206: 407-412.

Castro J., Zamora R., Hodar J. A., Gomez J. M., Gomez-Aparicio L., 2004. Benefits of using shrubs as nurse plants for reforestation in Mediterranean moutains: A 4-Year study. Restoration Ecology, 12 (3): 352-358.

Chapman C. A., Kitajima K., Zanne A. E., Kaufman L. S., Lawes M. J., 2008. A 10-year evaluation of the functionnal basis for regeneration habitat preference of trees in an African evergreen forest. Forest Ecology and Management, 255: 3790-3796.

Decocq G., Aubert M., Dupont F., Alard D., Saguez R., Wattez-Franger A., et al., 2004. Plant diversity in a managed temperate deciduous forest: understory response to two silvicultural systems. Journal of Applied Ecology, 41: 1065-1079.

Didham R. K., Tylianakis J. M., Hutchison M. A., Ewers R. M., Gemmell N. J., 2005. Are invasive species the drivers of ecological change? Trends in Ecology and Evolution, 20 (09): 470-474.

Ganglo J. C., 2005. Les groupements végétaux à Chromolaena odorata dans les plantations forestières du Sud Bénin : Caractéristiques structurelles et valeurs indicatrices écologique et sylvicole. Systematics and Geography, 75 (2) : 179-194.

Gbètoho A. J., Aoudji A. K. N., Koura K., Gourlet-Fleury S., Kenfack D., De Cannière C., et al., 2016. Floristic and structural changes in secondary forests following agricultural disturbances: the case of Lama forest reserve in Southern Benin. International Journal of Biological and Chemical Sciences, 10 (4): 1602-1616.

Gomez-Aparicio L., Zamora R., Gomez J. M., Hodar J. A., Castro J., Baraza E., 2004. Applying plant facilitation to forest restoration in Mediterranean ecosystems: a metaanalysis of the use of shrubs as nurse plants. Ecological applications. 14 (4): 1128-1138.

Goodall J. M., Erasmus D. J., 1996. Review of the status and integrated control of the invasive alien weed, Chromolaena odorata, in South Africa. Agriculture, Ecosystems & Environment, 56 (3): 151-164.

Gurevitch J., Padilla D. K., 2004. Are invasive species a major cause of extinctions? Trends in Ecology and Evolution, 19 (9): 470-474.

Hawthorne W. D., 1995. Ecological Profiles of Ghanaian Forest Trees. Tropical Forestry Paper 29, Oxford Forestry Institute, Oxford, 357 p. http://www.ox.ac.uk/

Honu Y. A. K., Dang Q. L., 2000. Responses of tree seedlings to the removal of Chromolaena odorata Linn. in a degraded forest in Ghana. Forest Ecology and Management, 137: 75-82.

Hooper E., Legendre P., Condit R., 2005. Barriers to forest regeneration of deforested and abandoned land in Panama. Journal of Applied Ecology, 42: 1165-1174.

Hounkpèvi A., Yèvidé A. S., Ganglo J. C., Devineau J.-L., Azontondé A. H., Adjakidjè V., et al., 2011. Structure et écologie de la forêt à Diospyros mespiliformis Hochst. ex A.DC. et à Dialium guineense Willd. de la réserve de Massi (la Lama), Bénin. Bois et Forêts des Tropiques, 308 (2): 33-46. http://revues.cirad.fr/index.php/BFT/article/view/20472

Hu G., Zhang Z., 2013. Allelopathic effects of Chromolaena odorata on native and non-native invasive herbs. Journal of Food, Agriculture & Environment, 11 (01): 878-882.

Liira J., Sepp T., Kohv K., 2011. The ecology of tree regeneration in mature and old forests: combined knowledge for sustainable forest management. Journal of Forest Research, 16: 184-193. DOI: https://doi.org/10.1007/s10310-011-0257-6

MacDougall A. S., Turkington R., 2005. Are invasive species the drivers or passengers of change in degraded ecosystems? Ecology, 86: 42-55.

Martinez-Ramos M., Pingarroni A., Rodriguez-Velazquez J., Toledo-Chelala L., Zermeno-Hernandez I., Bongers F., 2016. Natural forest regeneration and ecological restoration in human-modified tropical landscapes. Biotropica, 48 (6): 745-757.

Montoya D., Zavala M. A., Rodríguez M. A., Purves D. W., 2008. Animal Versus Wind Dispersal and the Robustness of Tree Species to Deforestation. Science, 320: 1502-1504.

Olsson U., 2002. Generalized Linear Models. An applied approach. Student litterartur Lund., Sweden, 232 p.

Page L. M., Cameron A. D., 2006. Regeneration dynamics of Sitka spruce in artificially created forest gaps. Forest Ecology and Management, 221 (1-3): 260-266.

Vayreda J., Gracia M., Martinez-Vilalta J., Retana J., 2013. Patterns and drivers of regeneration of tree species in forests of peninsular Spain. Journal of Biogeography, 40: 1252-1265.

Zachariades C., Muniappan R., Strathie L. W. (eds), 2002. Proceedings of the Fifth International Workshop on Biological Control and Management of Chromolaena odorata. Durban, South Africa, 23-25 October 2000, ARC-Plant Protection Research Institute, 186 p.




DOI: https://doi.org/10.19182/bft2018.338.a31675



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2019, BOIS & FORETS DES TROPIQUES

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X