Image de la page couverture

Impact des perturbations anthropiques sur la diversité végétale de la subéraie de Chréa, au nord de l’Algérie

S. Mekideche, L. Brakchi-Ouakour, L. Kadik

Résumé


La subéraie de la réserve de biosphèrede Chréa, au nord de l’Algérie, révèle une action anthropique ayant profondément modifié le paysage végétal. Les feux récurrents et le surpâturage sont les principales perturbations des formations forestières présentes, s’agissant de perte de surface et de biomasse végétale. Notre objectif était de savoir comment, au sein de cette réserve, réagit la végétation de l’écosystème à Quercus suber L. aux conditions de milieu et aux perturbations liées à l’activité humaine. Pour y répondre, nous avons adopté une approche synchronique en réalisant 124 relevés phytoécologiques dans les différents stades dynamiques, en tenant compte de la présence ou de l’absence de la perturbation liée au pâturage. Une première analyse canonique des correspondances a porté sur les données floristiques et les variables environnementales ; une seconde concernait les attributs vitaux des espèces, en utilisant les traits de vie facilement mesurables (type biologique, stratégie adaptative de Grime, mode de dissémination). Les résultats montrent que la végétation de la subéraie s’organise le long d’un gradient de dégradation lié à l’action anthropique (incendies et pâturage), masquant l’effet des facteurs mésologiques dominants (altitude et exposition). L’approche fonctionnelle confirme cette dynamique régressive avec l’individualisation de deux groupes fonctionnels. Le premier recouvre les traits de vie « phanérophyte, compétition-stress, zoochore », caractéristiques des formations végétales les plus matures. Le second groupe englobe les traits « thérophyte, stress-rudéral, anémochore », liés aux formations ouvertes des pelouses surpâturées. Cette étude, conduite selon une approche fonctionnelle de la biodiversité, est une première évaluation de la réponse des subéraies algériennes aux perturbations anthropiques représentées par les incendies et le pâturage.


Mots-clés


Quercus suber L., subéraie, perturbations anthropiques, approche synchronique, dynamique régressive, diversité fonctionnelle, protection, Algérie

Texte intégral :

PDF

Références


Bazzaz F. A., 1996. Plants in changing environments: Linking physiological, population, and community ecology. Cambridge, United Kingdom, Cambridge University Press, 320 p.

Barbéro M., Quézel P., Rivas-Martinez S., 1981. Contribution à l’étude des groupements forestiers et préforestiers du Maroc. Phytocoenologia, 9 (3) : 311-412. https://www.schweizerbart.de/papers/phyto/detail/9/81684/Contribution_a_letude_des_groupements_forestiers_et_preforestiers_du_Maroc

Bonnet V., 2001. Analyse spatiale et fonctionnelle de la réponse des communautés végétales après incendie en basse Provence calcaire. Thèse de doctorat, Université Aix-Marseille III, France, 199 p. + annexes.

Bouhraoua R. T., 2013. L’œuvre du reboisement de chêne-liège en Algérie entre les contraintes écologiques et les exigences techniques. Journées techniques du liège dans le Var, les 21 et 22 novembre 2013, France, 46 p. https://www.suberaievaroise.com/documents/04-%20BOUHRAOU%20Algerie.pdf

Brakchi L., Kadik L., Gachet S., 2015. Typologie fonctionnelle et taxinomique des pinèdes de l’Algérois et de l’Oranais (Algérie). Revue d’Écologie (Terre et Vie), 70 (3) : 231-247. http://documents.irevues.inist.fr/handle/2042/56758

Braun-Blanquet J., 1932. Plant sociology. The study of plant communities. New York, London, McGraw-Hill, 439 p.

Briske D. D., 1996. Strategies of plant survival in grazed systems: a functional interpretation. In: Hodgson J. G., Illius A. W. (eds). The ecology and management of grazing systems. Wallingford, United Kingdom, CAB International, 37-68.

BNEDER (Bureau national d’études pour le développement rural), 2011. Caractérisation et délimitation des monts blidéens et de Médéa. Rapport final, phase III : Avant-projet de qualification et de classement des zones de montagne. BNEDER, Algérie, 152 p.

Chouahda S., Benyacoub S., 2014. Fire Recurrence Effects on the Resilience Capacity of Cork Oak (Quercus Suber) Forests in Northeast Algeria. European Journal of Scientific Research, 118 (4): 514-522.

Diaz S., Lavorel S., De Bello F., Quetier F., Grigulis K., Robson T. M., 2007. Incorporating plant functional diversity effects in ecosystem service assessments. Proceedings of the National Academy of Sciences, 104: 20684-20689. https://doi.org/10.1073/pnas.0704716104

Diaz S., Noy-Meir I., Cabido M., 2001. Can grazing response of herbaceous plants be predicted from simple vegetative traits? Journal of Applied Ecology, 38: 497-508. https://doi.org/10.1046/j.1365-2664.2001.00635.x

Dobignard A., Chatelain C., 2010-2013. Index synonymique de la flore d’Afrique du Nord (4 vol.). Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève, Suisse. http://www.ville-ge.ch/musinfo/bd/cjb/africa/

Dutoit T., Roche P., Alard D., 1999. Influence de perturbations anthropiques sur la composition et la diversité botanique des pelouses calcicoles de la vallée de la Seine en Haute-Normandie (France). Canadian Journal of Botany, 77 : 377-388. http://www.nrcresearchpress.com/doi/pdf/10.1139/b98-231

Gachet S., 2002. Organisation de la biodiversité forestière : vers une modélisation de la dynamique du sous-bois en fonction des pratiques sylvicoles. Thèse de doctorat, Université Aix-Marseille III, France, 200 p. + annexes.

Gil L., Varela M. C., 2008. EUFORGEN Technical Guidelines for Genetic Conservation and use for Cork Oak (Quercus suber). Bioversity International, Italie, 6 p.

Gounot M., 1969. Méthodes d’étude quantitative de la végétation. Paris, France, Masson, 314 p.

Grime J. P., 1974. Vegetation classification by reference to strategies. Nature, 250: 26-31.

Halimi A., 1980. L’Atlas blidéen : climat et étages végétaux. Alger, Algérie, Office des publications universitaires, 523 p.

Herranz J. M., Ferrandis P., Martinez-Sanchez J. J., 1998. Influence of heat on seed germination of seven Mediterranean Leguminosae species. Acta Œcologica, 19 : 181-187.

Médail F., 1996. Structuration de la biodiversité de peuplements végétaux méditerranéens en situation d’isolement. Thèse de doctorat, Université Aix-Marseille III, France, 290 p. + annexes.

Meddour R., 1994. Contribution à l’étude phytosociologique de la portion centro-orientale du parc national de Chréa. Essai d’interprétation synthétique des étages et des séries de végétation de l’Atlas blidéen. Thèse de magister, Institut national agronomique, Algérie, 330 p. + annexes.

Meddour-Sahar O., Derridj A., 2012. Bilan des feux de forêts en Algérie : analyse spatio-temporelle et cartographie du risque (période 1985-2010). Sécheresse, 23 : 133-141. http://www.jle.com/download/sec-293682-bilan_des_feux_de_forets_en_algerie_analyse_spatio_temporelle_et_cartographie_du_risque_periode_1985_2010_-cirad-W0dLE38AAQEAAEjYq6AAAAAB-u.pdf

Medjahdi B., 2010. Réponse de la végétation du littoral oranais aux perturbations : cas des monts des Trara (nord-ouest de l’Algérie). Thèse de doctorat, Université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen, Algérie, 266 p. + annexes. http://dspace.univ-tlemcen.dz/bitstream/112/5431/1/boumediene.pdf

Ouelmouhoub S., Benhouhou S., 2007. Évolution floristique des subéraies incendiées dans la région d’El Kala (nord-est Algérie). Ecologia Mediterranea, 33 : 85-94. https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=4654393

Paula S., Arianoutsou M., Kazanis D., Tavsanoglu Ç., Lloret F., Buhk C., et al., 2009. Fire-related traits for plant species of the Mediterranean Basin. Ecology, 90: 1420. https://esajournals.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1890/08-1309.1

Piélou E. C., 1966. Species-diversity and pattern-diversity in the study of ecological succession. Journal of Theoretical Biology, 10: 370-383.

Pignatti S., 1982. Flora d’Italia. Bologna, Edagricole, Italia, 2 302 p.

Quézel P., 1999. Les grandes structures de végétation en région méditerranéenne : Facteurs déterminants dans leur mise en place post-glaciaire. Geobios, 32 : 19-32. https://doi.org/10.1016/S0016-6995(99)80081-3

Quézel P., 1976. Les chênes sclérophylles en région méditerranéenne. Les ressources biologiques. Paris, France, CIHEAM, Options Méditerranéennes, 35 : 25-29. http://om.ciheam.org/om/pdf/r35/CI010678.pdf

Quézel P., Santa S., 1962-1963. Nouvelle flore de l’Algérie et des régions désertiques méridionales. CNRS, 2 tomes, 1 170 p.

Raunkiaer C., 1934. The life forms of plants and statistical plant geography. Oxford, United Kingdom, Oxford University Press, 632 p.

Schaffhauser A., Curt T., Véla E., Tatoni T., 2012. Fire recurrence effects on the abundance of plants grouped by traits in Quercus suber L. woodlands and maquis. Forest Ecology and Management, 282: 157-166. https://doi.org/10.1016/j.foreco.2012.06.047

Shakesby R. A., Doerr S. H., 2006. Wildfire as a hydrological and geomorphological agent. Earth-Science Reviews, 74: 269-307. https://www.researchgate.net/publication/223444487

Shannon C., Weaver W., 1949. The Mathematical Theory of Communication. Urbana, USA, University of Illinois Press, 117 p.

Ter-Braak C. J. F., 1986. Canonical correspondance analysis: a new eigenvector technique for multivariate direct gradient analysis. Ecology, 67: 1167-1179. http://www.jstor.org/stable/1938672

Tomaselli R., 1976. La dégradation du maquis méditerranéen. In : Forêts et maquis méditerranéens : écologie, conservation et aménagement. Notes techniques du MAB n° 2, Presses de l’Unesco, 35-76.

Trabaud L., Martinez-Sanchez J. J., Ferrandis P., Gonzalez-Ochoa A. I., Herranz J. M., 1997. Végétation épigée et banque de semences du sol : leur contribution à la stabilité cyclique des pinèdes mixtes de Pinus halepensis et P. pinaster. Canadian Journal of Botany, 75 : 1012-1021. https://doi.org/10.1139/b97-112

Van der Pijl L., 1982. Principles of dispersal in higher plants. Heidelberg, Germany, Springer-Verlag, 22-90.

Véla E., 2002. Biodiversité des milieux ouverts en région méditerranéenne. Le cas des pelouses sèches du Lubéron. Thèse de doctorat, Université Aix-Marseille III, France, 383 p.

Zeddam A., Meurer M., Neff C., 2007. Impact des activités humaines sur la végétation de la forêt des Senhadja-Gherbès, Skikda, Algérie. Bocconea, 21 : 283-289.

Zéraia L., 1982. Le chêne-liège : phytosociologie, édaphologie, phénologie, régénération et productivité. Alger, Algérie, Institut national de recherche forestière, 152 p.




DOI: https://doi.org/10.19182/bft2018.337.a31633



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2018, BOIS & FORETS DES TROPIQUES

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X