Image de la page couverture

Principe de facilitation appliqué à la restauration écologique de sites miniers dégradés : suivi des communautés ectomycorhiziennes au cours de successions végétales assistées par Acacia spirorbis

A. Houlès

Résumé


Acacia spirorbis est une espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie, capable de former des symbioses multiples avec des microorganismes du sol, bactéries fixatrices d’azote, champignons mycorhiziens arbusculaires et des champignons ectomycorhiziens. Cette espèce est capable de se développer sur une très large variété de sols de pH 4 à pH 8, texture sableuse à argileuse, riche ou pauvre en matières organiques, etc. Afin de tester les capacités de cette espèce à initier un processus de restauration écologique des écosystèmes métallifères dégradés par l’exploitation minière, un essai en pépinière et trois essais sur le terrain ont été conduits. Ces essais ont permis de mettre en évidence la capacité d’A. spirorbis à jouer, grâce à la facilitation, un rôle de plante nurse pour des espèces cibles de la restauration écologique comme des espèces du genre Tristaniopsis. Ainsi, nous avons tout d’abord décrit 76 taxons moléculaires (OTUs) de champignons ectomycorhiziens dominés par des taxons proches de Tomentella et de Thelephora, associés avec A. spirorbis dans 12 sites répartis sur trois classes de sol : ferralitique, volcano-sédimentaire et calcaire. Nous avons ensuite constaté la capacité de ces OTUs à s’associer aux Tristaniopsis grâce à la présence initiale d’A. spirorbis. Les capacités d’A. spirorbis à faciliter l’implantation d’autres espèces en améliorant leur survie, leur croissance et en leur permettant de disposer de partenaires fongiques ectomycorhiziens diversifiés sont décrites. Ces résultats ont conduit à proposer un itinéraire technique de restauration écologique des maquis miniers dégradés, itinéraire fondé sur la facilitation entre espèces utilisant A. spirorbis comme plante nurse.


Mots-clés


ectomycorhize, Acacia spirorbis, plante nurse, maquis minier, restauration écologique, Nouvelle-Calédonie

Texte intégral :

PDF

Références


Houlès A., Joussemet F., Hannibal L., Patrois M., Vedi L., Jourand P., Ducousso M., 2018. Ectomycorrhizal facilitation using Acacia spirorbis Labill. as nurse plant enable to enhance ectomycorrhizal community composition of a target species: Tristaniopsis callobuxus Brongn. & Gris. Mycorrhiza (accepté pour publication).

Houlès A., Vincent B., David M., Ducousso M., Galiana A., Juillot F., Hannibal L., Carriconde F., Fritsch E., Jourand P., 2018. Ectomycorrhizal communities associated with the legume Acacia spirorbis growing on contrasted edaphic constraints in New Caledonia. Microbial Ecology (accepté pour publication).




DOI: https://doi.org/10.19182/bft2018.336.a31616



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2018, BOIS & FORETS DES TROPIQUES

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X