Caractérisation moléculaire du M'jej, agent de dépérissement des cédraies marocaines

A. Zaremski, S. Bakkali-Yakhlef, C. Chaintreuil, Y. Abbas, Y. Prin, M. Abourouh, M. Ducousso, C. Baudasse

Résumé


Le cèdre fournit un bois apprécié depuis plusieurs millénaires. Néanmoins, son importance économique reste limitée du fait de sa répartition géographique restreinte au bassin méditerranéen et à l'Himalaya. Cedrus atlantica occupe une place majeure parmi les espèces de ce genre, avec des peuplements très importants au Maroc. Le bloc du Moyen Atlas marocain (130 000 ha) est exposé à des maladies cryptogamiques, en particulier le «M'jej», qui diminue de 40% le rendement au sciage. Le M'jej provoque une pourriture fibreuse du bois de coeur. Parmi les nombreux genres et espèces fongiques décrits comme responsables du M'jej, tous sont synonymes soit de Phellinus chrysoloma, soit de P. pini. Identifiées suivant les caractères morphologiques, anatomiques et écologiques des carpophores, ces deux espèces seraient les principaux agents responsables du M'jej. Nos travaux de caractérisation moléculaire d'échantillons récoltés sur des arbres malades et la comparaison avec des séquences de référence montrent la proximité taxinomique de ces deux espèces, suggérant leur synonymie. (Résumé d'auteur)

Mots-clés


Biologie moléculaire; Dégât; Pourriture fibreuse

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft2007.291.a20358



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2007, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X