Gestion agroécologique de la caatinga pour les agriculteurs familiaux du Sertao : une alternative à sa désertification ?

N. Andrieu, J.P. Tonneau

Résumé


L'augmentation démographique dans le Nordeste brésilien entraîne une pression accrue sur la végétation naturelle et s'accompagne d'une perte de la diversité faunistique et floristique, de l'accélération des processus d'érosion, de la diminution de la fertilité des sols et de la qualité des eaux souterraines ainsi que de la progression de la désertification. Cette pression sur la végétation naturelle a été, en partie, favorisée par le modèle dominant de modernisation de l'agriculture. À partir de l'étude des pratiques de gestion de la caatinga (steppe arborée dense où dominent les épineux caducifoliés) d'un réseau d'agriculteurs, nous étudions quelles sont les possibilités agroécologiques d'intensification des systèmes de production proposées par la recherche et fondées sur une meilleure valorisation des fonctions de l'arbre. Nous terminons en analysant les évolutions de la recherche brésilienne. (Résumé d'auteur)

Mots-clés


Exploitation agricole familiale; Production forestière; Recherche; Gestion des ressources; Zone semi-aride; Analyse de système; Intensification; Fourrage; Agroécosystème; agroécologie; Système de production; Brésil

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft2007.293.a20344



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2007, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X