Gmelina arborea au Costa Rica

R. Moya Roque

Résumé


Introduite au Costa Rica en 1975, Gmelina arborea est actuellement l'espèce la plus utilisée dans ce pays pour la reforestation commerciale. Cette espèce recouvre environ 65 000 ha (15% de la superficie mondiale occupée par G. arborea), un chiffre élevé par rapport à la superficie réduite de ce pays (51 000 k M 2). L'espèce est plantée avec un espacement de 3 x 3 m, à partir de boutures de racines et de tiges. L'élagage et l'éclaircie sont effectués deux ou trois fois avant les rotations, tous les quatorze ans, selon la qualité du site. Sur un site favorable, l'accroissement en diamètre à hauteur d'homme est en moyenne de 2,6 cm/an et le rendement varie de 25 à 40 m3/ha/an. Au Costa Rica, l'introduction de cette espèce a entraîné des changements importants dans l'industrie primaire du bois, du fait de l'absence d'équipements appropriés pour transformer des grumes de petit diamètre issues de plantations. Actuellement, la quasi-totalité du tronc est utilisée: la partie inférieure de la grume dans l'industrie du meuble et du contreplaqué, la partie médiane pour la construction et la partie la plus étroite pour la fabrication de palettes et, en tant que bois ronds, pour les constructions traditionnelles (huttes). (Résumé d'auteur)

Mots-clés


Gmelina arborea; Introduction de plantes; Utilisation; Bois; Utilisation du bois

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft2004.279.a20248



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2004, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X