Croissance de 13 essences de bois d'oeuvre plantées en forêt gabonaise

P.K. Zaou, S.N. Nguema, D. Mapaga, P. Deleporte

Résumé


En forêt d'Ekouk au Gabon, on a étudié le comportement de treize essences autochtones produisant du bois d'oeuvre en plantation suivant deux méthodes de préparation de terrain : " coupe à blanc " et " sous-bois ". Après six ans d'observations, une seule espèce est jugée totalement inapte (L'Iroko), six ont des performances moyennes et sept (Afo, Acajou, Bilinga, Dibétou, Movingui, Okoumé et Tali) ont de très bons résultats. Selon leur tempérament respectif, ces sept essences peuvent être utilisées soit pour reboiser des zones forestières dégradées, soit pour enrichir des forêts appauvries en essences nobles. (Résumé d'auteur)

Mots-clés


Adaptation; Écologie; Abattage d'arbres; Arbre forestier; Croissance; Plantation; Régime sylvicole; Survie; Travail du sol; Viabilité; Préparation du site; Espece locale; Eclaircie forestiere; Gabon

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft1998.256.a19955



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1998, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X