La symbiose Calliandra calothyrs-rhizobium : spécificité de la plante-hôte pour noduler et fixer l'azote atmosphérique. Caractéristiques biochimiques et symbiotiques du partenaire microbien

D. Lesueur, J. Tassin, M.P. Enilorac, J.M. Sarrailh, R. Peltier

Résumé


Depuis 1988, le Programme Agroforesterie du CIRAD-Forêt développe à la Réunion, au Burundi et en Nouvelle-Calédonie des recherches sur l'utilisation de Calliandra calothyrsus au sein de dispositifs agroforestiers. Afin d'optimiser le rendement de ces haies de C. calothyrsus, nous avons étudié les caractéristiques symbiotiques de cette espèce. Les résultats obtenus indiquent que C. calothyrsus est une plante-hôte spécifique en ce qui concerne la nodulation et l'aptitude à fixer l'azote

Mots-clés


Efficacité; Croissance; Inoculation; Fixation de l'azote; Rhizobium; Symbiose; Calliandra calothyrsus

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft1996.248.a19881



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1996, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X