Histoire d'une sylviculture. Le Tamarin des Hauts

M. Borderes

Résumé


Essence forestière endémique de la Réunion, le Tamarin des Hauts (Acacia heterophylla) y couvre d'importantes surfaces en altitude (avec un régime thermique tempéré). L'intérêt de son bois (il est aussi appelé "chêne de Bourbon") a conduit à développer sur cette espèce une sylviculture intensive fondée sur la régénération naturelle

Mots-clés


Extension forestière; Régénération naturelle; sylviculture; Organisme indigène; Acacia heterophylla; Réunion

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft1991.229.a19693



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1991, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X